Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 21:49

Une 3ème Guerre mondiale se prépare.

Comme dans les années 30, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, la situation internationale en est une :

(1) de crise économique atteignant plusieurs grandes puissances (États-Unis et Europe);

(2) de montée du fascisme; et

(3) de guerre, d'abord locales et graduellement mondiale.

 

COMMENT COMMENCE UNE GUERRE MONDIALE :

 

L'État de chaque puissance impérialiste a pour but de satisfaire les capitalistes et les monopoles de cette puissance :

(1) marchés pour la vente de leurs produits;

(2) marchés pour acheter les matières premières ou pour contrôler des territoires miniers, pétroliers, agricoles, forestiers;

(3) zone d'influence politique et militaire.

 

POLARISATION DES PAYS DOMINANTS ET DOMINÉS EN DEUX BLOCS IMPÉRIALISTES RIVAUX QUI S'ARMENT :

 

Il y a polarisation de puissances impérialistes en blocs impérialistes.  Le bloc impérialiste le plus criminel actuellement, depuis le début de la Guerre froide (1946 - discours de Fulton par Winston Churchill), est le bloc impérialiste États-Unis / Europe.  Le Canada en fait partie, ne serait-ce que par l'alliance militaire terroriste, l'OTAN.  Depuis 1999 (Yougoslavie) le Canada viole systématiquement le droit international depuis 1999.

Les gouvernements successifs des États-Unis sont devenus semblables aux gouvernement fascistes des années 30 et les gouvernements successifs du Canada sont devenus semblables aux gouvernements "quislings" (alliés des nazis).

Une guerre mondiale commence lorsqu'une puissance impérialiste traverse une très grave crise, comme l'Allemagne des années 30 et comme les États-Unis aujourd'hui.  La puissance s'arme, envahit, occupe et pille les pays où elle s'installe pour en faire une néo-colonie (L'impérialisme allemand a commencé à envahir des pays limitrophe puis s'est attaquée à l'URSS pour voler le pétrole du Bakou, le blé de l'Ukraine, les richesses naturelles et exploiter la main-d'oeuvre et transformer la Russie en une colonie du Reich - Et aujourd'hui l'impérialisme é.-u. a envahi, déstabilisé ou attaqué à l'aide de terroristes le Panama, la Yougoslavie, l'Afghanistan, l'Irak, la Lybie, l'Ukraine, etc. et vise aujourd'hui à dominer la Russie).

Cette puissance en crise et à l'offensive (États-Unis), avec l'appui de son bloc impérialiste (Canada, pays d'Europe), vise à intimider et à imposer leurs diktats sur les puissances commercialement rivales.

L'intimidation fonctionne temporairement lorque une puissance utilise la "Blitzkrieg" (guerre-éclair de Hitler) ou des opérations gigantesques (L'opération Barbarossa contre lURSS), et les États-Unis l'opération "Desert Storm", "Shock and Awe".  L'intimidation finit par convaincre que les peuples qu'ils doivent défendre leur vie, celle de leur famille, celle de leur patrie et appuyer les forces qui les défendent de l'envahisseur. 

Les États-Unis croient qu'ils peuvent indimider les puissances comme la Russie et la Chine, que celles-ci cèderont et que les États-Unis étendront leur zone de domination, leur hégémonie.

De leur côté les puissances menacées accélère la course aux armements.  Elles restent pacifiques jusqu'à ce qu'elle décident qu'elle ne peuvent plus accepter les menaces et les invasions et envoient des troupes défendre leur zone d'influence. Et la guerre mondiale commence.

Lénine a montré comment, sous le capitalisme, et encore plus après 1890, quand ce système a atteint son stade suprême, celui de l'impérialisme, par la concentration de la production et des monopoles, celui de l'impérialisme, les guerres régionales et mondiales sont inévitables.

___________________________________________________

 

Aujourd'hui, nous pouvons dire :

 

[A] que le capitalisme est basé sur 3 aspects :

(1) exploitation des travailleurs (extorsion d'une partie de la plus-value);

(2) oppression économique, politique et sociale des peuples par l'État capitaliste;

(3) pillage des ressources naturelles des pays par les monopoles nationaux et transnationaux;

 

[B] le capitalisme, sous son stade suprême actuel de l'impérialisme :

(1) les crises graves et généralisés;

(2) le fascisme sous tous ses types; et

(3) les guerres, régionales et mondiales sont inévitables.

 

[C] les crimes d'esclavage, de colonialisme, d'impérialisme et de néo-colonialisme n'ont jamais été jugés.

 

[D] que la seule solution pour l'humanité est le socialisme scientifique (Marx et Engels, Lénine et Staline, les communistes authentiques et intègres) - 3 principes parmi les nombreux principes marxistes-léninistes, qui sont indissociables :

(1) la voie révolutionnaire vers le socialisme;

(2) la dictature du prolétariat; et

(3) la confiscation des moyens de production entre les mains des capitalistes et l'édification de l'économie et de la société socialistes.

 

De plus, nous devons juger les crimes commis par le capitalisme dans les régions rurales.

La responsabilité est individuelle, collective et gouvernementale :

(1) les capitalistes, individuellement;

(2) les monopoles, collectivement;

(3) l'État capitaliste, au niveau gouvernemental

__________________________________________________

 

LE MONDE CAPITALISTATE SANS CESSE PLUS DANGEREUX :

La bourgeoisie diffuse le mythe que la société capitaliste devient toujours plus humaine, démocratique, harmonieuse, les crises, le fascisme et les guerres sont devenus, de 1945 à aujourd'hui encore plus violentes, destructives, catastrophiques : au lieu de solutionner les problèmes de déséquilibres sociaux, de sous-développement, de crises humanitaires, alimentaires, écologiques, de fascisme, de guerres, le capitalisme est en train de détruire tous les moyens qui existaient pour combattre ces problèmes : privatisation de la santé, destruction des syndicats, course aux armements, militarisation des polices, multiplication des armes de destruction massive, menace d'utilisation d'armes nucléaires, nouvelles armes, privatisation de la santé, de l'éducation, des services sociaux, etc.

____________________________________________________

 

CRIME CONTRE L'HUMANITÉ ET GÉNOCIDES DE POPULATION RURALES ET AUTOCHTONES :

 

Le système capitaliste :

(1) capitalistes, spéculateurs, dirigeants d'entreprises capitalistes;

(2) État : politiciens, partis politiques, membres des parlements, commandements militaires (qui, selon les conventions internationales, doivent refuser des ordres qui les rendraient coupables de crimes contre l'humanité) sont coupables de crimes contre les populations rurales et autochtones :

- des paramilitaires, aidés par l'armée et le silence de la justice et des organismes internationaux, utilisent la terreur (assassinats sélectifs d'avocat, massacres de population, mutilation à la machette, à la scie à moteur, etc.) pour expulser par la terreur des paysans pauvres et des populations indigènes - Philippines, Colombie [en Colombie, 4 à 5 millions de paysans pauvres ont quitté leurs terres sous le président Uribe pour fuir les paramilitaires et l'armée avec l'aide du Plan Colombia des États-Unis].

Comme les "conquistadores", pour leur voler leurs territoires et les remettre aux plus payants, les militaires, les paramilitaires et le silence de la justice, aux Philippines, en Colombie (l'ex-président Uribe, les paramilitaires, le silence de la justice colombienne dominée par une mafia nationale et internationale) sont responsables de crimes contre l'humanité;

- suicides collectifs de paysans pauvres en Inde (la mondialisation a détruit les moyens de subsistance)

- les bulldozers des compagnies avancent dans les territoires autochtones de la forêt et dévastent tout sur leur passage

- Génocides des Mayas des années 1980 par Ríos Montt, reconnu coupable de génocide mais qui n'a pas été condamné et ni même inquiété par le Tribunal de la Haye, qui ne juge que les cibles des États-Unis (Milosevic, etc.) et non les terroristes, les mercenaires, les criminels, les paramilitaires et les chefs d'État qui sont responsables de crimes contre l'humanité et qui travaillent pour le bloc impérialiste États-Unis / Europe. 

__________________________________________________

 

LES ACCORDS À LA FIN DES 2 GUERRES MONDIALES : (1) LES RÉPARATIONS DE GUERRE ET LA LIGUE DES NATIONS ET (2) LE TRIBUNAL DE NUREMBERG ET L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES :

 

(1) PREMIÈRE GUERRE MONDIALE :

À la fin de la Première Guerre mondiale, qui a fait 17 millions de morts, les impérialismes vainqueurs ont affirmé que les impérialismes vaincus avaient été responsables de la guerre et que, par conséquent, ils devaient payer des réparations de guerre, se laisser occuper et piller (zones minières comme la Ruhr), ne plus s'armer pour cesser de développer leur impérialisme dans des pays comme ceux d'Afrique.

 

(2) DEUXIÈME GUERRE MONDIALE :

À la fin de la Deuxième Guerre mondiale, qui a fait 56 millions de morts, les vainqueurs ont organisé le Procès de Nuremberg, et ont  pendu quelques généraux nazis mais aucun des capitalistes allemands qui avaient appuyé Hitler.

Les capitalistes allemands pro-nazis allaient redevenir de bons partenaires des capitalistes étatsuniens et autres.

Ainsi le Procès de Nuremberg n'a pas puni les véritables fauteurs de guerre, c'est-à-dire les capitalistes allemands pro-nazis.  Les vainqueurs ont jugé et pendu quelques généraux qui obéissaient à Hitler et non les capitalistes qui avaient porté Hitler au pouvoir comme solution à la crise et à la montée de la révolution communiste.  Les généraux ont été pendus pour (1) crime contre la paix; (2) crimes de guerre; et (3) crimes contre l'humanité.  Ainsi les impérialistes allemands pro-nazis ont été pardonnés, et la nouvelle Allemagne capitaliste et les États-Unis sont redevenus des alliés anti-communistes.

 

(3) LA GUERRE FROIDE QUI FUT EN FAIT UNE TROISIÈME GUERRE MONDIALE, QUI SE POURSUIT APRÈS LA CHUTE DE L'URSS RÉVISIONNISTE ET SOCIAL-IMPERIALISTE :

 

La Guerre froide (1946-1991) fut une troisième guerre mondiale par peuples interposés, déclenchée par les puissances impérialistes (capitalistes étatsuniens, britanniques, allemands, français, etc.) contre Staline et l'URSS.

 

La Guerre froide a eu deux étapes :

 

(1) sous Staline, au début de la Guerre froide (1946-1953), l'URSS socialiste voulait la paix et la reconstruction du pays après tant de destructions et plus de 22 millions de citoyens soviétiques tués au cours de la 2e Guerre mondiale;

 

(2) après l'assassinat de Staline par Khrouchtchev (1953), l'URSS est devenue social-impérialiste, c'est-à-dire socialiste en paroles et impérialiste dans les faits.

 

En effet Khrouchtchev avait restauré le capitalisme en URSS et voulait rivaliser sur le plan économique avec les autres puissances impérialistes sur le marché mondial.  Ainsi la Guerre froide, qui au début était anti-communiste, est devenue (de 1953 à 1991) une guerre entre 2 blocs impérialistes, le bloc impérialiste dirigé par les États-Unis et l'Europe capitaliste et le bloc social-impérialiste dirigé par l'URSS de Khrouchtchev et ses successeurs révisionnistes.

 

La Guerre froide a causé la mort de millions de Grecs dans la guerre civile contre l'impérialisme britannique, 6 millions de Vietnamiens, Laotiens, Cambodgien, 1 million d'Indonésien lors du coup d'État, des millions d'Angolais, de Mozambiquais, pendant les guerres africaines, des millions de morts sous les dictatures fascistes d'Amérique latine, etc.

 

LA GUERRE FROIDE S'EST TRANSFORMÉE EN UNE RIVALITÉ INTERIMPÉRIALISTE ET EN DES GUERRES DU BLOC IMPÉRIALISTE ÉTATS-UNIS / EUROPE POUR L'HÉGÉMONIE MONDIALE - CETTE GUERRE INTERIMPÉRIALISTE RISQUE DE SE TRANSFORMER EN GUERRE MONDIALE :

La Guerre froide à sa seconde étape, interimpérialiste entre le bloc impérialiste États-Unis / Europe et la Russie, la Chine.

Le bloc impérialiste États-Unis / Europe considère toute puissance impérialiste qui ne fait pas partie de ce bloc comme une puissance rivale.  Ainsi les pays appelés BRICS - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud - sont des rivaux à dominer.  La rivalité s'intensifie car la logique de l'impérialisme est (1) le profit maximal pour les actionnaires; (2) la domination totale économique, politique, idéologique, militaire; (3) la guerre totale, somme finale de toutes les rivalités (économiques, politiques, militaires, etc.).

LES CRIMES DU BLOC IMPÉRIALISTE ÉTATS-UNIS / EUROPE DEPUIS 1946 - NOUS POUVONS DÈS MAINTENANT LE CONDAMNER POUR LES MÊMES RAISONS QUE LE PROCÈS DE NUREMBERG : (1) CRIMES CONTRE LA PAIX; (2) CRIMES DE GUERRE; ET (3) CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ :

Ainsi, l'agresseur, à partir de 1946 (début de la Guerre froide par le discours de Winston Churchill à Fulton), a été clairement le bloc impérialiste dirigé par le bloc impérialiste états-unien et continue de l'être.

Nous pouvons, comme l'a fait le Tribunal Russel, de novembre 1966 (au tout début de la guerre des É.-U. contre le Vietnam du Nord et le peuple vietnamien) tribunal d'opinion sans aucun pouvoir parce qu'appuyé par aucun gouvernement, dont le but était de juger les crimes contre la paix, les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité commis par les États-Unis au Vietnam), juger dès maintenant le bloc impérialistes dirigé par les États-Unis et l'Europe:

 

BRÈVE CHRONOLOGIE DES CRIMES COMMIS PAR LE BLOC IMPÉRIALISTE ÉTATS-UNIS / EUROPE - (1) CRIMES CONTRE LA PAIX; (2) CRIMES DE GUERRE; ET (3) CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ :

 

- 1945 - fin de 2e Guerre mondiale;

- 1946 - début de la Guerre froide, lors du discours de Winston Churchill à Fulton; G.-B. et É.-U. dirigeront la Guerre froide

- 1950 - début de la guerre de Corée par les É.-U. ;

- 1953 - coup d'État en Iran par les É.-U. (premier coup d'État organisé par la C.I.A.

 

- 1964 - Brésil - Coup d'État militaire contre un gouvernement constitutionnellement élu (président João Goulard), abolition de la Constitution et 21 années de dictature capitaliste ouverte et sanglante (interdiction de tous les droits démocratiques, de tous les partis politiques, de toutes les organisations ouvrières, paysannes, étudiantes, démocratiques, utilisation généralisé de la torture, des assassinats, des disparitions;

 

- 1973 - Chili - Coup d'État militaire du général Pinochet, organisé par les États-Unis et les classes dominantes chilienne contre le gouvernement de l'Unité populaire et le président Salvador Allende, constitutionnellement élu, abolition de la Constitution, coup d'État suivi de 17 années de dictature capitaliste ouverte et sanglante;

 

- 1975 - Argentine

- 1975 - Fin de la Guerre du Vietnam - les États-Unis ont déclenché la guerre avec un faux incident (Golfe du Tonquin) et ont causé la mort de 6 millions de Vietnamiens, Cambodgiens, Laotiens

- 1999 - bombardement de la Yougoslavie - Le Canada et les autres pays de l'OTAN bombardent hôpitaux, installations de chemins de fer, d'eau, d'électricité de télécommunication, etc.

Le Canada attaque ainsi un pays qui ne l'a pas menacé, et viole, par conséquent le droit international.

Le Canada est un pays coupable de crime contre la paix, de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité.

Comme la bourgeoisie des pays fascistes-nazistes, la bourgeoisie canadienne est aussi coupable que la bourgeoisie allemande qui appyait Hitler.

Le prétexte que Milosevic est un gouvernement criminel ne tient pas puisque la bourgeoise canadienne a appuyé tous les dictateurs fascistes qui se sont mis à son service, en Afrique, en Amérique latine (les militaires du Brésil, Pinochet, Uribe, etc.)

- Afghanistan

- Lybie - aux dernières élections fédérales, tous les partis du Parlement canadien étaient favorables à l'attaque contre la Lybie et au renversement (mort ou vif avec procès ou par lynchage) du président Mouamar Kaddhafi.

- Syrie - le gouvernement du sioniste et fasciste Stephen Harper appuie les États-Unis et les mercenaires terroristes étrangers qui ont mis le pays à feu et à sang. 

- Ukraine - Appui aux terroristes.

__________________________________________________

 

Dans la situation actuelle de fascisme de type nouveau, le droit existe mais il ne s'applique que dans un sens : contre les peuples et les gouvernements qui résistent au bloc impérialiste États-Unis / Europe, pour qui tout est permis : bombardements, torture, invasion, assassinats de chefs d'État, massacres de population.

Reconstruction communiste Canada ne voit pas d'autre solution que la Révolution socialiste.  Les peuples doivent utiliser tous les moyens, y compris le droit international pour dénoncer les crimes du capitalisme. 

___________________________________________________

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages