Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 00:15

Déclaration du Premier mai 2014 de l’organisation Fadaian (Aghaliyat)

Le Premier mai est la journée de la solidarité, le jour où les travailleurs se rassemblent pour protester

Camarades, le Premier mai est le symbole de l'unité et du pouvoir des travailleurs unis dans le monde entier. Le Premier mai, chaque année, nous nous rassemblons pour former un seul bloc afin de montrer notre unité contre l'exploitation et l'oppression partout dans le monde. Nous nous rassemblons pour lancer un appel à lutter pour le socialisme, pour créer un monde libéré de la pauvreté, le chômage, la faim, discrimination et l'inégalité.

Camarades, les classes laborieuses, partout dans le monde, ont des intérêts et des objectifs communs. Chaque jour, sous le capitalisme, les travailleurs sont systématiquement exploités. La valeur des travailleurs est, dans le monde, supérieure à toute autre, mais les capitalistes cachent ce fait, vivent dans le luxe alors qu’on oublie ceux qui travaillent tous les jours. Ce mode d'existence parasite continuera aussi longtemps qu’elle sera appuyée. Le monde continuera à être polarisé, réunissant d’un côté richesse et confort, et de l’autre les chômeurs et les personnes plongées dans la misère. Le temps est venu de mettre fin à l'indifférence et à l’abandon de millions de personnes dans des situations de misères et sans aucun soin, le temps est venu d'inaugurer une nouvelle ère de développement des mouvements et des actions contre l’ennemi commun.

Au cours du 19ème siècle, des travailleurs conscients ont compris et se sont rebellés contre le système capitaliste malade. Ils se sont réunis et ont créé les deux premières Internationales. Au cours de réunions de la 2ème Internationale, les membres ont décidé d’organiser des rassemblements le 1er mai 1890 dans tous les pays. Depuis, ces manifestations ont lieu chaque année dans le monde entier.

Malgré l'oppression brutale du régime iranien, les travailleurs iraniens se joignent aux contingents internationaux des travailleurs pour exprimer leur solidarité le 1er mai. Le régime dictatorial iranien crée et impose des lois et des conditions très dures aux personnes qui travaillent en Iran, et privent le peuple iranien des droits de la personne les plus fondamentaux. Aujourd'hui, la situation des travailleurs en Iran est pire que celles qu’ils n’ont jamais connues au cours de l'histoire iranienne. Les politiques néo-libérales affectent profondément les citoyens iraniens et élèvent le stress et le ressentiment à des niveaux très élevés. Les salaires actuels des travailleurs ne couvrent que la moitié des besoins des familles en Iran. Alors que les prix des articles courants sont les mêmes que dans les pays européens, le salaire minimum des travailleurs iraniens n’équivaut qu’au dixième du salaire minimum d’Europe.

Au cours des trois dernières années, des milliers de travailleurs ont perdu leur emploi en raison des politiques néo-libérales et de l'inflation. Pour comprendre la situation, il faut ajouter les enfants de ces familles de travailleurs aux 8 millions de chômeurs. Les politiques du cabinet de Rouhani annoncent, pour l'année prochaine, aucune perspective d'amélioration mais plutôt la baisse du niveau de vie des familles iraniennes. Le système structurel du capitalisme en Iran est en train de s'effondrer. Les chiffres sur les crises économiques actuelles et sur les taux d'inflation sont si élevés qu'ils atteignent des records dans l'histoire iranienne. Les taux de croissance sont de moins 6% et les taux d'inflation sont à 60%. Ces statistiques montrent clairement le développement d’une crise économique. Depuis le cabinet d'Ahmadinejad, ces chiffres ont empiré et ont conduit à la l’épuisement des fonds constituant le Trésor et à l'échec de la monnaie iranienne, le rial. En ce 1er mai, notre organisation, Fadaian (Aghaliyat), lance la suivante déclaration : le 1er mai est une journée de solidarité, alors que les travailleurs du monde entier s'unissent pour protester.

Depuis mai 2013, les travailleurs en Iran ont mené des grèves contre le capitalisme à de nombreuses endroits, entre autres Ahwaz et Zagros (acier), Safa (roulement de tuyaux), Bandar Abbas (aluminium), Tabriz (Tracteurs), Iran Khodro, Razi, Ispahan, Fajr, Bsarban, polyacryle, Iran et Alborz (pneus), Ciment Loshan, Abik et Stahbanat, Sadrea (chantiers navaux), Simin Textile Isfahan, tuiles Semnan Royal, Haft Tapeh (usine de sucre de canne), Chadormalu (mines), et Téhéran (autobus). Ces travailleurs sont entrés en grève pour protester ensemble contre les bas salaires, les salaires impayés, les licenciements abusifs et pour exiger la libération des travailleurs arrêtés à tort.

Le régime réactionnaire d’Iran arrête et torture continuellement des militants pour essayer d’empêcher le développement du mouvement ouvrier. Depuis de nombreuses années, croupit en prison un groupe de militants ouvriers qui avaient essayé de créer une organisation indépendante de travailleurs aux cours de la dernière décennie. Le régime islamique iranien essaie non seulement d'arrêter le mouvement de soulèvement des travailleurs, mais il écrase brutalement toute tentative d’élever le niveau de conscience. Malgré ces brutalités, depuis une année la lutte des travailleurs constitue un symbole de l’élévation du niveau de conscience parmi les travailleurs. Dans certaines entreprises, les travailleurs organisent des protestations contre l'emprisonnement des camarades d'autres entreprises. Cela nous montre que le lien qui unit les travailleurs entre eux ne peut être facilement détruit.

Camarades, lorsque les travailleurs n'ont pas de liberté politique, lorsqu’ils ne peuvent constituer leurs propres organisations indépendantes, lorsqu’ils ne peuvent même pas protester ou entrer en grève, lorsqu’ils traités injustement, nous nous rendons compte que la continuation d'un tel système ne pourra nous conduire qu’à sombrer dans une situation d’encore plus d'oppression. La seule solution est de lutter pour démanteler le système capitaliste et d’établir un État soviétique des travailleurs. Cette lutte est la première étape pour mettre fin à l’oppression et établir le socialisme.

Aujourd’hui, la tâche des travailleurs consiste à sauver les peuples de la crise que le système capitaliste a créé. C'est la tâche des travailleurs que d'être en première ligne de cette lutte pour renverser des régimes oppressifs comme le régime islamique d'Iran, et de réussir à obtenir les revendications de la population. Il est de la responsabilité de la classe ouvrière de réaliser maintenant que leur responsabilité n’est pas seulement de se sauver eux-mêmes, mais d'aider à sauver l'ensemble de la population iranienne de l'exploitation.

En tant que travailleurs, militants et sympathisants d’avant-garde, nous devons faire plus d'efforts pour organiser et mobiliser la grande majorité des travailleurs pour qu’ils participent et célébrent le 1er mai 2014. Mobilisons-nous le 1er mai en lançant des slogans pour exiger des augmentations de salaires, la liberté d'établir des organisations indépendantes de travailleurs et la fin de l'oppression et de l'exploitation. Montrons notre unité.

L’organisation Fadaian (aghaliyat) célébre avec les peuples du monde entier le Premier mai, journée internationale des travailleurs.

Vive la solidarité internationale des travailleurs!

À bas le système capitaliste!

Vive la liberté et le socialisme!

À bas le régime de la République islamique! Vive l'établissement d'un État soviétique!

L'organisation Fadaian (aghaliyat)

Le 1er mai 2014

Travail, pain, liberté, pour un État soviétique!

Notre site : http://www.fedaian-minority.org/english/home.html - Notre courriel : info@fadaian-minority.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages