Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 23:56

Le soi-disant Parti "communiste" du Québec (parizionniste) appuie la bourgeoisie québécoise et les leaders péquistes anti-syndicaux et anti-démocratiques comme Péladeau (n'oublions pas Bouchard!)

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 22 octobre 2014

Blog : antonio.artuso.over-blog.com - Courriel : pueblo@sympatico.ca

Vous trouverez ci-dessous l'article "Chefferie du PQ: même le Parti communiste du Québec appuie Pierre Karl Péladeau", publié par le Huffington Post Québec et écrit par Catherine Lévesque - Publication: 21/10/2014 09:52 EDT Mis à jour: 21/10/2014 10:09 EDT

André Parizeau n'a absolument rien de communiste. C'est un petit-bourgeois égocentrique qui a été à plusieurs reprises critiqué pour son opportunisme de droite par les directions des différents partis et organisations communistes dans lesquels il a milité depuis les années 70 .

Il a tour à tour fait partie des organisations communistes suivantes : (1) la Ligue communiste (marxiste-léniniste) du Canada; (2) le Parti communiste ouvrier; (3) le Groupe action socialiste; (4) le Groupe communiste ouvrier; (5) le Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada), dont il s'est séparé pour former le soi-disant Parti "communiste" du Québec.

C'est André qui a rédigé la partie du Programme du Parti communiste du Canada et du Parti communiste du Québec «Notre avenir au Canada : le socialisme» basé sur les décisions du PCC au Congrès de février 2001, avant de faire une volte-face totale en 2005.

La position du Parti communiste du Canada sur la question nationale était alors celle de Marx relativement à la 1ère Internationale communiste, relativement à la question de l'Irlande.

La position du PCQ (PCC) était aussi celle de Lénine, celle de la 2e Internationale à ses débuts, celle des marxistes révolutionnaires relativement à la Pologne.

La position de Marx et Engels, de Lénine et de Staline sur la question nationale était la suivante :

- le prolétariat de tous les pays doit s'unir pour être capable (1) de renverser la dictature de la bourgeoisie, (2) d'instaurer le pouvoir ouvrier et populaire (la dictature du prolétariat), (3) de s'emparer des moyens de production afin de construire l'économie et la société socialistes.

Dans les pays multinationaux comme la Russie tsariste, la Grande-Bretagne (Irlandais, Écossais, Gallois, etc.), les grand leaders communistes ont toujours prôné l'unité des nations pour renverser le capitalismene et ne pas se laisser diviser par le nationalisme bourgeois.

Au Canada les communistes n'appuient pas les bourgeoisies anglophones ou francophones (du Parti québécois).

C'est au peuple québécois de se séparer s'il le veut. Les communistes accepteront le choix de la nation qui veut se séparer. Mais ce ne sont pas les communistes qui vont promouvoir le nationalistes, qui fait l'affaire de la bourgeoisie québécoise. Lénine disait qu'il faut appuyer toutes les justes revendications nationales et cultiver une indifférence face au nationalisme bourgeois.

En 2005, André Parizeau a créé une scission au sein du Parti communiste et a créé son propre parti, que nous qualifions de "parizionniste" parce que révisionniste (c'est-à-dire qui révise les principes scientifiques de Marx et d'Engels, de Lénine et de Staline).

Parizeau a accepté des nationalistes étroits, des trotskistes et des éléments utilisant l'intimidation physique dans des reunions.

Et maintenant, comme le signale l'article du Huffington Post Québec (Voir texte ci-dessous), Parizeau s'allie carrément à la bourgeoisie québécoise, dont il est issu. André Parizeau est le modèle de l'opportunisme. Rappelons que le chef politique opportuniste italien Benito Mussolini, autrefois socialiste, s'est retourné contre les principes du socialisme internationaliste pour devenir fasciste, qu'Hitler l'a ensuite imité avec le national-socialisme (qui n'avait rien de socialiste) et par Franco et les autres dictateurs nationalistes responsables du fascisme et de la 2e Guerre mondiale. Le capitalisme c'est l'exploitation des travailleurs, l'oppression des peuples par les États capitalistes, le pillage des ressources naturelles par les monopoles miniers et autres, les crises économiques organisées par les banquiers, le fascisme et les guerres impérialistes.

Les communistes savent que seule la révolution socialiste renversera la mafia capitaliste qui dirige le monde et met en esclavage des milliards de travailleurs pour les profits de un pour cent de l'humanité.

La guerre mondiale qui se prépare déclenchera la révolution socialiste ou la révolution socialiste empêchera la guerre. Les communistes doivent dénoncer les crapules opportunistes comme André Parizeau et participer à la reconstruction du Parti communiste du Canada, unissant les prolétaires de toutes les nations (Premières nations, Québécois, Anglophones, minorité diverses) et reconstruire le Mouvement communisme international.

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - Courriel : pueblo@sympatico.ca - Blog : antonio.artuso.over-blog.com - Écrivez-moi pour en savoir davantage.

____________________________________________________________________

Chefferie du PQ: même le Parti communiste du Québec appuie Pierre Karl Péladeau

Le Huffington Post Québec | Par Catherine Lévesque

Publication: 21/10/2014 09:52 EDT Mis à jour: 21/10/2014 10:09 EDT

http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/10/21/chefferie-du-pq-le-parti-communiste-du-quebec-appuie-pierre-karl-peladeau_n_6021016.html

Même s’il n’est pas pas encore officiellement dans la course de la chefferie du Parti québécois, le candidat pressenti Pierre Karl Péladeau reçoit de nombreux appuis de militants souverainistes. Et l’un d’eux surprend à première vue : le Parti communiste du Québec salue le virage à gauche de l’homme d’affaires reconnu pour être un briseur de syndicat.

«Ce n’est pas juste cosmétique. S’il veut défendre le modèle québécois, on applaudit ça et on espère que ça aille dans le bon sens. Avant, il voulait casser les syndicats, maintenant, il les encourage à lutter», salue le chef André Parizeau, qui s’est prononcé contre la motion PKP dans un billet sur le site du PCQ.

Réunis en congrès samedi dernier, les membres du Parti communiste du Québec ont voté pour mettre fin à leur statut de collectif de Québec solidaire, ce qui rompt leur relation d’exclusivité. «Jusqu’à maintenant, on ne pouvait pas être membre d’aucun autre parti politique», explique André Parizeau.

Le PCQ souhaite vers converger les forces souverainistes et pour ce faire, il faudra rallier la gauche et la droite, pense-t-il. Pierre Karl Péladeau, en tête dans les sondages, a besoin de tous les appuis, même ceux des syndicats.

Selon André Parizeau, il faut «laisser la chance au coureur». «PKP en a surpris plusieurs, incluant nous-mêmes, en prenant des positions qui semblent recentrer vers la gauche», ajoutant toutefois que les alliés d’hier peuvent devenir les ennemis de demain. En effet, le député péquiste a déjà été membre du Parti communiste ouvrier dans sa jeunesse.

Le député solidaire Amir Khadir avait dit de l’actionnaire majoritaire de Québecor qu’il est un «capitaliste agressif» qui cherche à «tromper les gens» avec son discours de gauche, après qu’un sondage eut révélé que 22% des électeurs de Québec solidaire étaient prêts à appuyer PKP.

«C’est un peu comme la cerise sur le sundae. Même s’il n’avait pas dit ça, on aurait pris la même décision [de mettre fin au statut de collectif de QS]», dit André Parizeau.

Le Parti communiste du Québec compte un peu moins de 100 membres.

_____________________________________________________________________

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages