Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 14:24

La "dictature du prolétariat" est tout simplement le gouvernement des travailleurs par les travailleurs

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 17 octobre 2013

 

Le présent texte est un rapide brouillon d'article, premier d'une série d'articles.

 

Dans les articles de Reconstruction communiste Canada, nous expliquerons, de notre mieux, les notions fondementales :

- du matérialisme-dialectique

- du matérialisme historique

- de la doctrine marxiste-léniniste

- du socialisme scientifique

- etc.

 

Ouvrages de référence :

 

- Histoire du Parti communiste (bolchévik) de l'URSS - Moscou, 1949

- Manuel d'économie politique - Académie des sciences de l'URSS (2ème édition) - Moscou, 1955

- Petit dictionnaire philosophique - Rosenthal et Ioudine

 

Nous présenterons les théories et les pratiques des grands éducateurs et des dirigeants du prolétariat (Marx et Engels, Lénine et Staline) :

 

- de Marx et d'Engels, qui ont dégagé les principes fondamentaux du matérialisme-dialectique et historique et créé la 1ère Internationale, préfigurant la 2ème Internationale (qui allait lamentablement abandonner tous les principes marxistes) et la 3ème Internationale, qui allait développer le Mouvement communiste international;

 

- de Lénine, qui a correctement appliqué et développé le marxisme;

 

- de Staline, principal dirigeant du prolétariat mondial et de la période soviétique, qui s'est étendue de la Révolution d'Octobre (1917) à la mort (ou à l'assassinat) de Staline (1953).

 

Nous donnerons des définitions de termes et d'expressions exprimant des concepts permettant de comprendre le socialisme scientifique et la doctrine marxiste-léniniste :

 

- modes de production (m.d.p.) : (1) communisme primitif; (2) m.d.p. basé sur l'esclavage (empires de l'Antiquité); (3) féodalisme (Moyen-Âge); (4) socialisme (1917-1953); (5) communisme (société sans classe et sans État).

Voir Engels (L'origine de la famille, de la propriété et de l'État)

 

- classes sociales sous les différents modes de production, dans les sociétés de classe :

propriétaires d'esclaves et esclaves

seigneurs féodaux et serfs

capitalistes et prolétaires

 

- classes dominantes actuelles (oligarchie financière - actionnaires, propriétaires d'entreprises industrielles, de transport, commerciales, financières, monopoles, etc., qui possèdent la plupart des moyens de production)

 

- les objets de production (terres, forêts, etc.)

 

- les moyens de production (machines des industries minières, manufacturières, de transport, etc.)

 

- l'État (institutions, législation, tribunaux, modes de gouvernement, lois, corps de répression - armée, police, services d'intelligence, ministères qui dirigent l'éducation, la santé, les services sociaux et les lois commerciales et de travail, etc.) et son rôle de maintien de la domination par les classes dominantes sur les classes dominées.

 

Le rôle de l'État au cours de l'histoire -  La destruction de l'État capitaliste et la Révolution socialiste :

 

Nous montrerons :

 

- que l'État est apparu avec l'apparition de la premièsre société de classe (esclavage antique), après le communisme primitif;

 

- que l'État n'a pas toujours existé et n'existera pas toujours;

 

- que l'État une machine de répression de la classe dominante sur la classe dominée, y compris sous le socialisme, la dictature du prolétariat, qui vise à maintenir le régime de propriété collective des moyens de production et à empêcher le retour du régime de la propriété privée des moyens de production);

 

- que la démocratie de la Grèce antique, tellement vantée par l'idéologie capitaliste, était en vérité une dictature des propriétaires d'esclaves (10% de la population) sur les esclaves (90% de la population);

 

- qu'un État est toujours une démocratie pour la classe dominante (propriétaires d'esclaves, seigneurs féodaux ou capitaliste) et une dictature pour la classe dominée (esclaves, serfs, prolétariat urbain et rural)

 

Nous expliquerons et démystifierons l'expression «dictature du prolétariat», utilisée par les communistes et que l'idéologie dominante nous présente comme monstrueuse pour créer la peur du communisme.

 

Nous vivons sous la dictature de la bourgeoisie :

- exploitation des travailleurs (plus-value)

- oppression économique, politique et sociale par l'État capitaliste contre les peuples du monde;

- pillage des ressources naturelles qui appartiennent aux peuples par les transnationales locales et étrangères.

 

Sous l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, apparu vers 1890 (concentration, fusion du capital industriel et du capital bancaire en un capital financier), début des très grandes crises et des guerres impérialistes), nous insisterons sur 3 conséquences de l'impérialisme :

 

- les crises (économiques, écologiques, alimentaires, humanitaires, etc.)

- le fascisme (remplacement de la dictature bourgeoise voilée - la social-démocratie - par la dictature bourgeoise ouverte et sans aucune liberté civile, aucun droit constitutionnel - habeas corpus, Constitution social-démocrate)

 

[À SUIVRE]

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Théorie marxiste-léniniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages