Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 03:39
  • PAJU # 673 Marwan Barghouti to Nelson Mandela: "Our Freedom Seems Possible Because You Reached Yours"‏

À : kab1@videotron.ca
Image de bruce katz - 1 - paju
 

(le français suit)

 

PAJU (Palestinian and Jewish Unity) # 673, January 3rd, 2014

Marwan Barghouti to Nelson Mandela: "Our Freedom Seems Possible Because You Reached Yours"

 

 

"During the long years of my own struggle, I had the occasion to think many times of you, dear Nelson Mandela. Even more since my arrest in 2002. I think of a man who spent 27 years in a prison cell, only to demonstrate that freedom was within him before becoming a reality his people could enjoy. I think of his capacity to defy oppression and apartheid, but also to defy hatred and to choose justice over vengeance.

"How many times did you doubt the outcome of this struggle? How many times did you ask yourself if justice will prevail? How many times did you wonder why is the world so silent? How many times did you wonder whether your enemy could ever become your partner? At the end, your will proved unbreakable making your name one of the most shining names of freedom.

"You are much more than an inspiration. You must have known, the day you came out of prison, that you were not only writing history, but contributing to the triumph of light over darkness, and yet you remained humble. And you carried a promise far beyond the limits of your countries' borders, a promise that oppression and injustice will be vanquished, paving the way to freedom and peace. In my prison cell, I remind myself daily of this quest, and all sacrifices become bearable by the sole prospect that one day the Palestinian people will also be able to enjoy freedom, return and independence, and this land will finally enjoy peace.

"You became an icon to allow your cause to shine and to impose itself on the international stage. Universality to counter isolation. You became a symbol around which all those who believe in the universal values that found your struggle could rally, mobilise and act. Unity is the law of victory for oppressed people. The tiny cell and the hours of forced labor, the solitude and the darkness, did not prevent you from seeing the horizon and sharing your vision. Your country has become a lighthouse and we, as Palestinians, are setting sails to reach its shores.

"You said "We know too well that our freedom is incomplete without the freedom of the Palestinians". And from within my prison cell, I tell you our freedom seems possible because you reached yours. Apartheid did not prevail in South Africa, and Apartheid shall not prevail in Palestine. We had the great privilege to welcome in Palestine a few months ago, your comrade and companion in struggle Ahmed Kathrada, who launched, following this visit, the International Campaign for the freedom of Palestinian prisoners from your own cell, where an important part of universal history was shaped, demonstrating that the ties between our struggles are everlasting.

"Your capacity to be a unifying figure, and to lead from within the prison cell, and to be entrusted with the future of your people while being deprived of your ability to choose your own, are the marks of a great and exceptional leader and of a truly historical figure. I salute the freedom fighter and the peace negotiator and maker, the military commander and the inspirer of peaceful resistance, the relentless militant and the statesman.

"You have dedicated your life to ensure freedom and dignity, justice and reconciliation, peace and coexistence can prevail. Many now honour your struggle in their speeches. In Palestine, we promise to pursue the quest for our common values, and to honour your struggle not only through words, but by dedicating our lives to the same goals. Freedom dear Madiba, shall prevail, and you contributed tremendously in making this belief a certainty. Rest in Peace, and may God bless your unconquerable soul."


Marwan Barghouthi, Hadarim prison, Cell n°28

 

 

Published on-line December 6th, 2013 at: http://english.pnn.ps/index.php/prisoners/6333-marwan-barghouti-to-mandela-our-freedom-seems-possible-because-you-reached-yours


 


 

                           Distributed by PAJU (Palestinian and Jewish Unity) 

                                     WWW.PAJUMONTREAL.ORG
===================================================================


PAJU (Palestiniens et Juifs Unis) no 673  le 3 janvier 2014

Marwan Barghouti à Nelson Mandela : « Notre liberté semble possible parce que vous avez atteint la vôtre »

 

 

« Votre pays est devenu un phare et nous, les Palestiniens, nous hissons les voiles pour atteindre ses rivages ». Durant toutes les longues années de mon combat, j’ai eu l’occasion à maintes reprises de penser à vous, cher Nelson Mandela.

Et encore plus depuis ma propre arrestation en 2002. Je songe à un homme qui a passé vingt sept ans dans une cellule, en s’efforçant de démontrer que la liberté était en lui avant qu’elle ne devienne une réalité dont son peuple allait s’emparer. Je songe à sa capacité à défier l’oppression et l’apartheid, mais aussi à rejeter la haine et à placer la justice au dessus de la vengeance.

Combien de fois avez-vous douté de la victoire au bout de ce combat ? Combien de fois vous êtes vous demandé vous-même si la justice pourrait s’imposer ? Combien de fois vous êtes vous interrogé sur le silence du monde ? Combien de fois vous êtes vous demandé si votre ennemi n’allait jamais pouvoir devenir votre partenaire ? A la fin vous ferez la preuve de cette volonté implacable qui fera de votre nom l’une des plus brillantes références pour la liberté.

Vous êtes beaucoup plus qu’une inspiration. Vous aviez bien compris le jour où vous êtes sorti de prison que vous n’étiez pas seulement en train d’écrire l’histoire mais que vous contribuiez au triomphe de la lumière sur la nuit. Et vous êtes alors resté humble.

Et vous portiez une promesse bien au-delà des frontières de votre pays, la promesse que l’oppression et l’injustice seront vaincues et que sera ouverte la voie de la liberté et de la paix. Au fond de ma cellule, je me rappelle sans cesse cette démarche et je poursuis moi-même cette quête, et tous les sacrifices deviennent supportables dans la seule perspective qu’un jour le peuple palestinien puisse accéder aussi à la liberté, à l’indépendance et que ce pays puisse vivre finalement en paix.

Vous êtes devenu une icône. Ce qui a permis l’éclat de votre cause et son rayonnement sur la scène internationale. L’universalité pour contrer l’isolation. Vous êtes devenu un symbole pour tous ceux qui croient que les valeurs universelles sur lesquelles vous fondiez votre combat pouvaient rassembler, mobiliser et pousser à l’action. L’unité est la loi de la victoire pour les peuples opprimés. La cellule exiguë et les heures de travail forcé, la solitude et l’obscurité ne vous auront pas empêché de regarder au-delà de l’horizon et de faire partager votre vision. Votre pays est devenu un phare et nous, les Palestiniens, nous hissons les voiles pour atteindre ses rivages.

Vous disiez que « nous savons trop bien que notre liberté n’est pas complète car il lui manque la liberté des Palestiniens ». Et depuis l’intérieur de ma cellule, je vous dis que notre liberté semble possible parce que vous avez atteint la vôtre.

L’apartheid n’a pas survécu en Afrique du Sud et l’apartheid ne survivra pas en Palestine. Nous avons eu le grand privilège d’accueillir en Palestine, il y a quelques mois, votre camarade et compagnon de lutte, Ahmed Kathrada, qui a lancé, à la suite de sa visite, la campagne internationale pour la libération des prisonniers palestiniens de leurs cellules où une part importante de l’histoire universelle s’écrit, démontrant que les liens avec vos combats sont éternels.

Votre capacité à être une figure unificatrice et à conduire le mouvement depuis l’intérieur de la prison, à être confiant dans l’avenir de votre peuple alors que vous étiez vous-même privé de la capacité de choisir votre destin, constituent les marques d’un dirigeant exceptionnel et d’une véritable figure historique. Je salue le combattant de la liberté, le négociateur et faiseur de paix, le commandant militaire et l’inspirateur de la résistance pacifique, le militant infatigable et l’homme d’État.

Vous avez dédié votre vie à la cause de la liberté et de la dignité, de la justice et de la réconciliation, de la paix et de la coexistence. Beaucoup maintenant honorent votre lutte dans leurs discours. En Palestine nous promettons de poursuivre le combat pour nos valeurs communes, et d’honorer votre combat pas seulement par des mots, mais aussi en dédiant nos vies aux mêmes objectifs. La liberté, cher Madiba, l’emportera et vous y avez contribué au plus haut point en faisant de cette idée une certitude. Reposez en paix et Dieu bénisse votre âme insoumise ».


Marwan Barghouti, Prison d’Hadarim, cellule numéro vingt huit


 

 

 

Publié en ligne le 8 décembre 2013 à : http://fischer02003.over-blog.com/article-hommage-de-marwan-barghouti-a-nelson-mandela-121521372.html

 

       

Distribué par PAJU (Palestiniens  et Juifs  Unis)

 

                          WWW.PAJUMONTREAL.ORG

De : kab1@videotron.ca Vous avez déplacé ce message vers son emplacement actuel.
Envoyé : 6 janvier 2014 17:25:51
À : kab1@videotron.ca

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages