Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 20:13
  • TR: Les Forces armées des Philippines mentent, les troupes rencontrées par la Nouvelle armée populaire ne portaient pas secours aux victimes du typhon - PCPh‏

À : Editions Démocrite
Image de democrite - alex moumbaris

 

npa_logo01

Les FAPh mentent, les troupes rencontrées ne portaient pas secours aux victimes du typhon

Parti communiste des Philippines -- Bureau information

Le Parti communiste des Philippines (CPPh) a aujourd’hui dénoncé le régime Aquino et les Forces armées des Philippines (FAPh) de s’être servis de la tragédie de Yolanda comme couverture pour mener d’incessantes opérations offensives dans la province de Sorsogon et ailleurs.

«Malacañang et ses fonctionnaires des FAP mentent quand ils prétendent que des troupes du 31ème Bataillon d'infanterie qui se sont accrochés hier avec la Nouvelle armée populaire (NAP) étaient engagées dans des opérations d'aide humanitaire pour les victimes de Yolanda», a souligné le PCPh.

Un rapport publié par les FAPh indique que la confrontation armée a eu lieu à 5h00 du matin dans le village de Barangay Balocawe dans le Matnog, Sorsogon.

«En attendant des rapports plus détaillés provenant du terrain du commandement Celso Minguez de la NAP dans le Sorsogon, il est instructif de souligner que l’accrochage signalé s'est produit dans les régions à l'intérieur de Matnog, lieu situé à au moins trois kilomètres de l’autoroute de Maharlika qui relie Luzon à l'île de Samar, et à cinq kilomètres du port Matnog», a déclaré le PCPh.

«Le régime Aquino et les FAPh mentent sans vergogne quand ils affirment que leurs troupes qui participaient hier à une confrontation armée étaient impliquées dans une mission humanitaire, quand en fait ils exploitent la détresse des victimes du désastre de Yolanda pour couvrir la brutalité de leurs opérations offensives continuelles», a ajouté le PCPh.

«Les troupes des FAPh rencontrées étaient clairement à l’offensive et procédaient à des opérations de recherche et de destruction dans les zones à l’intérieur du Matnog.»

Le PCPh a affirmé que les unités de la Nouvelle armée populaire dans les régions ravagées par le super typhon Yolanda sont actuellement engagées dans des efforts de secours et de réhabilitation portant de l’aide aux sections locales du Parti et aux organisations révolutionnaires de masse qui mobilisent l'approvisionnement d'urgence aux victimes de la catastrophes.

Le PCPh a déclaré que les forces révolutionnaires effectuent de efforts pour atteindre les centaines de milliers de personnes, particulièrement dans les régions montagneuses à l’intérieur des îles de Samar et de Leyte, ainsi que dans les îles de Panay, Negros, Mindoro, Masbate, Palawan et autres, qui ont été quasiment abandonnées par le gouvernement philippin réactionnaire.

[Parti communiste de Philippines13 novembre 2013]

[Traduction Alexandre MOUMBARIS

correction Marie José MOUMBARIS]

De : Editions Démocrite (democrite@neuf.fr) Cet expéditeur figure dans votre liste des contacts.
Envoyé : 13 novembre 2013 12:48:57
À : Editions Démocrite (democrite@neuf.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Mouvement communiste international
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages