Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 18:46

_________________________________________________________

 

La révolution socialiste au Canada et dans le monde

Notes de «Reconstruction communiste Canada»

Version du 14 décembre 2013 

 

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 15 déc. 2013

________________________________________________________

 

[BROUILLON]

________________________________________________________

 

Voici quelques notes du projet «Reconstruction communiste Canada».

 

Ce projet comprend la vulgarisation des principes marxistes-léninistes, c'est-à-dire la diffusion de ces principes.  Le mot «vulgarisation» signifie «le fait de répandre dans le public ou d'adapter un ensemble de connaissances techniques, scientifiques, de manière à les rendre accessibles à un lecteur non-spécialiste» (Dict. Robert).

 

Comme ouvrages, nous recommandons 3 ouvrages fondamentaux :

- l'Histoire du Parti communiste (bolchevik) de l'URSS - Moscour, 1949;

- Le Manuel d'économie politique - Moscou, 1953;

- Petit dictionnaire philosophique - Rosenthal et Ioudine

 

Lénine critiquait les vulgarisations réductrices et erronnées.

Il affirmait la nécessité de faire l'analyse concrete de la situation concrète.

 

Nous inscrirons dans ce textes les questions qui nous semblent cruciales et urgentes et celles qui soulèvent des débats cruciaux et urgents : consolidation du mouvement communiste au Canada et du Mouvement communiste international, etc.

_______________________________________________________

 

C'EST DANS LES PÉRIODES DE CONFUSION GÉNÉRALISÉE DES IDÉES QUE LES RÉVOLUTIONNAIRES DOIVENT TRAVAILLER IDÉOLOGIQUEMENT :

 

C'est dans la période de domination idéologique et politique réactionnaire par la bourgeoisie que Lénine a travaille sur les questions théoriques philosophiques et politiques.

 

Dans l'actuelle période de confusion idéologique, politique, sociale et de paralysie, les révolutionnaires prolétariens peuvent développer les cercles de formation marxiste-léniniste.

_______________________________________________________

 

ACCENTUATION DE TOUTES LES CONTRADICTIONS AU CANADA ET DANS LE MONDE :


-1-Contradiction prolétariat - bourgeoisie;

-2-Contradiction entre les puissances impérialistes (2 blocs impérialistes se préparent à une guerre mondiale);

________________________________________________________

 

-A- ACCENTUATION DE TROIS MOYENS DES CAPITALISTES DE FAIRE DES PROFITS :


-1- exploitation des travailleuses/eurs (plus-value);

-2- oppression économique, politique et sociale;

-3- du pillage des ressources naturelles qui appartiennent aux peuples.

___________________________________________________________

 

-B- ACCENTUATION DE TROIS CONSÉQUENCE DE L'IMPÉRIALISME :


-1- des crises;

-2- du fascisme; et

-3- de la guerre.

_________________________________________________________

 

TROIS CATASTROPHES INÉVITABLES :


-1- une crise mondiale sans précédent;

-2- la montée du fascisme aux États-Unis et dans d'autres pays;

-3- une Troisième Guerre mondiale (Lénine : «La révolution enrayera la guerre ou la guerre déclenchera la révolution»)

________________________________________________________

 

RÔLE DE «Reconstruction communiste Canada» :

 

Contribuer à reconstruire :


-1- le mouvement communiste authentique au Canada en vue de la consolidation d'un et d'un seul parti communiste (et à promouvoir ce processus dans tous les pays);


-2- le Mouvement communiste international.

_____________________________________________________________

 

NOUS NOUS BASONS TOTALEMENT SUR LE MARXISME-LÉNINISME, SUR MARX ET ENGELS, SUR LÉNINE ET STALINE, SCIENTIFIQUES, DIRIGEANTS DU PROLÉTARIAT MONDIAL ET SUR L'EXPÉRIENCE DE L'UNION SOVIÉTIQUE, DE 1917 À 1953.

_____________________________________________________________

 

LES 3 PRINCIPES FONDAMENTAUX DU MARXISME-LÉNINISME QUI DÉMARQUENT LES COMMUNISTES DES RÉVISIONNISTES ET DES AUTRES OPPORTUNISTES :

 

[Ces 3 principes, que nous considérons comme "démarcateurs", ont été identifiés par Marx/Engels, Lénine/Staline.  Nous les avons réunis en quelque sorte artificiellement en un bloc de 3, que les révisionnistes rejètent et que les marxistes-léninistes appuient] 

 

De tous les principes fondamentaux du marxisme-léninisme, profondément interreliés auxquels et auxquels nous adhérons totalement, nous insistons sur 3 principes fondamentaux du marxisme-léninisme pour distinguer les personnes et les organisations qui sont marxistes-léninistes des autres personnes :


-1- voie révolutionnaire et non voie réformiste, électoraliste, etc.;

-2- dictature du prolétariat;

-3- confiscation des moyens de production de la main des capitalistes et édification de l'économie et de la société socialistes.

 

Ces trois principes sont indissociablement liés à tous les autres principes marxistes-léninistes, qui constituent un tout correspondant à la réalité, unique.

__________________________________________________________

 

POSITION DE «Reconstruction communiste Canada» :

 

[Voir les 21 conditions d'adhésion d'un parti à l'Internationale communiste]


-1-affirme que l'adhésion aux trois principes fondamentaux du marxisme-léninisme cités constitue la condition essentielle pour considérer une personne, un groupe ou un parti comme étant authentiquement communiste;


-2-lance un appel aux personnes, aux groupes et aux partis à adhérer à ces 3 principes fondamentaux du marxisme-léninisme, ainsi qu'à tous les autres principes qui constituent un tout indissociable, et à lutter pour ces principes, si possible avec nous, pour la seule forme de reconstruction communiste authentique pour le Canada et le monde;

 

-3-insiste sur ces trois principes fondamentaux du marxisme-léninisme et sur tous les autres pour renverser le travail de destruction idéologique pratiqué pendant plus de 60 années par les traîtres révisionnistes.

_______________________________________________________

 

Les communistes authentiques devront reconstruire dans chaque pays le parti communiste.

 

Pour cela ils devront combattre les partis révisionnistes qui ont rejeté les 3 grands principes fondamentaux des grands scientifiques et dirigeants révolutionnaires, Marx et Engels et Lénine et Staline.

 

Les révisionnistes se disent marxistes-léninistes et font tout pour éviter de défendre ces principes, pour obtenir une image de "respectabilité" qui leur permettra d'augmenter le nombre de personnes qui les suivront dans la voie du révisionnisme et de l'opportunisme.  Les révisionnistes ont cessé totalement de faire de l'éducation communiste et ont adopté des positions contre-révolutionnaires.

 

«Reconstruction communiste Canada» doit faire une critique profonde et constante des théories des révisionnistes, des autres courants opportunistes et contre-révolutionnaires (social-démocrates, trotskistes, anarchistes).

____________________________________________________________

 

LE RÔLE DE L'ÉLÉMENT CONSCIENT - LA CONNAISSANCE DE LA THÉORIE ET DE LA PRATIQUE ET LE LIEN INDISSOCIABLE ENTRE LA THÉORIE ET LA PRATIQUE :

 

Dans «Que faire?», 1902, Lénine a écrit :


«Plus le movement socialiste dans un pays est jeune, et plus énergiquement il faut batter en brèche toutes les tentatives faites pour consolider l'idéologie non socialiste, plus résolument il faut metre les ouvriers en garde contre les mauvais conseilleurs qui crient à la «surestimation» de l'élément conscient.»
 
En février 2010, au 36ème Congrès du soi-disant "Parti communiste du Canada", j'ai quitté ce parti révisionniste que j'avais essayé, pendant une dizaine d'année de rectifier.


J'ai immédiatement adhéré à Northstar Compass et j'ai fondé «Reconstruction communiste Canada» pour reconstruire le movement communiste au Canada et le Mouvement communiste international.


Le movement communiste canadien, une fois de plus est "jeune" car il ne reste plus rien que quelques communistes authentiques.

 

Les communistes doivent reconstruire le movement communiste et se démarquer clairement des movements alternatifs.
L'étape actuelle est à la formation de cercles d'études marxistes-léniniste pour étudier Marx et Engels, Lénine et Staline.

 

Le front uni contre le fascisme et la guerre (7ème Congrès de l'Internationale communiste - Rapport de Dimitrov 1935) ne peut exister que s'il existe des Partis communistes et un Mouvement communiste international.

 

Un exemple de lutte contre l'opportunisme : «Reconstruction communiste Canada» refuse d'appuyer l'impérialisme chinois ou l'impérialisme russe parce que l'impérialisme étatsunien est plus dangereux.  Tous les impérialismes doivent être dénoncés parce que c'est la rivalité entre les blocs impérialistes qui causeront la 3ème guerre mondiale.  Le communistes ne doivent rien cacher par opportunisme.

 

La bourgeoisie a perdu toute légitimité en étant responsable :

 

- de l'enrichissement d'un pourcentage toujours plus réduit de riches, membres de l'oligarchie financière et l'appauvrissement relatif et absolu de milliards de travailleuses/eurs et de citoyennes/ens;

 

- de guerres de plus en plus destructrices, mécanisées, scientificisées, et qui ne laissent que le chaos de milliards de personnes

 

- de fin du droit international - le Canada a bombardé des hôpitaux, des installations d'électricité, d'eau, ferroviaires pendant 90 jours d'un pays, la Yougoslavie, qui n'a jamais menacé le Canada et qui a été détruit par le Canada et les autres membres de l'OTAN.

 

Le prolétariat et les peuples du monde doivent devenir conscients de la situation catastrophique du monde.  Seulement les communistes peuvent donner cette conscience, ces connaissances scientifiques.  Le prolétariat pourra alors renverser la bourgeoisie et édifier le socialisme et, plus tard, le communisme, société sans classe et par conséquent sans nécessité de maintenir l'État, qui dépérira.

_______________________________________________________

 

LES ÉTATS-UNIS SONT UN ÉTAT FASCISTE DE TYPE NOUVEAU ET LE CANADA EST UN ÉTAT FASCISTE SUBALTERNE :

________________________________________________________

 

Voir textes sur la montée du fascisme depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001.  Un nombre croissant de personnes ont tiré des conclusions sur les événements :

 

(A) les responsables :

 

un groupe très réduit de personnes postés au sein du gouvernement, appuyé par l'oligarchie impérialiste des États-Unis, ayant tous les pouvoirs  militaires, médiatiques (Cheney, Bush, Rumsfeld, Wolfovitz, Rice, etc.), doté de toute l'impunité par l'oligarchie et tout le système qui se maintient par les intérêts individuels de tous les capitalistes, les dirigeants, les cadres, les partis politiques, les technocrates, les militaires, les chefs des médias, etc.

 

(B) les 2 plus importants motifs :


(1) éliminer les droits constitutionnels, les libertés civiles, l'Habeas Corpus, la Constitution et instaurer le fascisme;

 

(2) envahir d'autres pays pour les piller et sortir les États-Unis de la crise, conséquence du développement de l'impérialisme.

 

Les gouvernements du Canada, du Mexique, des pays d'Europe sont des gouvernements marionette, des quislings d'un fascisme de type nouveau.  [Voir : «quisling» - ce terme veut dire «collaborateur du fascisme»]

________________________________________________________

 

LA BOURGEOISIE AVANT LA RÉVOLUTION BOURGEOISE ET APRÈS :

________________________________________________________

 

La bourgeoisie a joué (1) un rôle progressiste en renversant le système féodal aux Pays-Bas, en Angleterre (1641-1649), en France (1789) et dans la plupart des pays d'Europe au cours des révolution de 1848 (avec l'appui du prolétariat.

 

Aujourd'hui la bourgeoisie est la classe la plus réactionnaire, qui maintient (1) l'exploitation des travailleuses/eurs; (2) l'oppression économique, politique, sociale des peuples au moyen de l'État capitaliste et (3) le pillage des ressources naturelles, aujourd'hui par les transnationales locales et internationales.

 

Vers années 1890, le capitalisme concurrentiel s'est transformé en capitalisme monopoliste.  À cette phase suprême et ultime du capitalisme, l'impérialisme, la société est entrée dans la phase (1) des crises (économiques, politiques, sociales, alimentaires, écologiques, humanitaires, etc.), (2) du fascisme, et (3) des guerres perpétuelles (guerres civiles, guerres impérialistes régionales et guerres impérialistes mondiales).

 

La bourgeoisie n'a plus rien de la classe révolutionnaire progressiste qui mobilisait le peuple au nom de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.  Une fois arrivée au pouvoir, après les révolutions hollandaise, anglaise (1641-1649), française (1789) et de toute l'Europe (1848), la bourgeoisie a bâti l'État capitaliste, machine de domination de la classe dominante sur la classe dominée, et a écrasé le prolétariat et les peuples pour se maintenir.

 

La bourgeoise, n'est plus progressiste.  Au contraire, en raison des monstrueuses politiques économiques, politiques et sociales et des crimes qu'elle a commis, qu'elle commet et qu'elle se prépare à commettre, elle a perdu le droit de diriger et doit être renversée de toute urgence, car elle se prépare à commettre des crimes encore plus atroces que jamais au paravant : des crises mondiales catastrophique pour ses profits, des régimes fascistes pour se maintenir au pouvoir et une troisième guerre mondiale pour rediviser les territoires mondiaux au profit de chaque puissance impérialiste.

 

Les crises, le fascisme et la guerre sont irrémédiables.  Plusieurs théories et systèmes (social-démocrates, humanistes, chrétiennes, etc.) propose des solutions, qui n'ont empêché aucune crise, aucun fascisme, aucune guerre civile, régionale ou mondiale.  Aucune de ces théories ou de ces systèmes ne pourra rémédier à la situation chaotique et explosive vers laquelle le système capitaliste entraîne l'humanité.

 

Seul le socialisme scientifique (Marx et Engels, Lénine et Staline) a été capable de formuler les principes fondamentaux du système capitaliste, à saisir la réalité, à organiser le parti communiste bolchevik et à créer l'URSS, premier État socialiste (1917-1953), qui a écrasé la réaction, l'impérialisme dans plusieurs pays, entre autres le fascisme-nazisme et a créer des démocraties populaires.

 

 

À la veille de la guerre mondiale de 1914-1918, Lénine avait dit que ou bien la révolution socialiste conjurerait la guerre, ou bien la guerre déclencherait la révolution.

 

Les négociations de paix ne servent à rien puisque l'impérialisme étatsunien, arrivé au bord de la catastrophe (transfert de la production en Chine et dans d'autres pays, guerre continuelles, balance économique catastrophique, impression de papier monnaie qui vaut plus rien sans la parité avec de l'or et dans lequel les pays producteurs n'ont plus confiance.

 

Sous la direction de l'oligarchie des États-Unis, un groupe de dirigeants (Cheney, Bush, etc.) ont commis le crime atroce du 11 septembre 2001 pour 2 raisons : (1) instaurer la dictature ouverte de la bourgeoisie; (2) envahir le monde pour maintenir l'hégémonie de l'impérialisme étatsunis, qui est gravement menacée par le développement des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), capitalismes nouveaux, en plein développement à cause de l'exploitation sauvage du prolétariat de chaque pays.

 

Un fascisme de type nouveau s'est installé.  Ce n'est plus :

(1) le fascisme classique de Mussolini en Italie (1922), d'Hitler en Allemange (1933), de Franco en Espagne;

(2) le fascisme de la guerre froide - Grèce 1946, Brésil 1964, Chili 1973, Argentine 1975, etc.

C'est le fascisme de type nouveau, résultat combiné (1) de la trahison des révisionnistes (Earl Browder, Tim Buck, Khrouchtchev, Mao, «eurocommunistes», etc. - une destruction interne de l'URSS, du Mouvement communiste international, de la Chine populaire).

 

Dans ce texte, nous accumulerons, version après version, le plus grand nombre d'explications possibles sur les aspects théoriques et de leur application dans la pratique, du capitalisme et du socialisme, sur l'histoire du Mouvement communiste international.

 

Ce texte est le résultat de nos connaissances et de notre capacité d'analyse.  Bien que nous sommes très loin du niveau de nos grands maîtres Marx et Engels, Lénine et Staline, nous ferons notre possible pour approfondir nos connaissances et nos analyses.  Nous soumettons nos analyses aux lectrices et lecteurs de ce blog en les invitants à nous écrire et à nous rencontrer pour contribuer à la reconstruction (1) du mouvement communiste au Canada et dans chaque pays; (2) du Mouvement communiste international.

 

Notre courriel est indiqué ci-dessous.  Nous n'utiliserons pas, pour le moment, d'autre moyen de communication.

 

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - pueblo@sympatico.ca

_______________________________________________________

 

LA SITUATION NATIONALE ET INTERNATIONALE :

________________________________________________________

 

La destruction graduelle des acquis du prolétariat et des peuples;

 

Retour à la dictature ouverte de la bourgeoisie et abandon de la dictature voilée de la bourgeoisie.

 

Privatisation totale de la nature, de l'économie, des biens et des services au niveau mondial;

 

Élimination des droits constitutionnels et des libertés civiles depuis les attaques terroristes du 11 septembre par le gouvernement des États-Unis;

 

Élimination du droit international et violation de la souveraineté des nations;

 

Destruction des syndicats

_________________________________________________________

 

QU'EST-CE QUE LE CAPITALISME

QU'EST CE QUE LE SOCIALISME

QU'EST-CE QUE LES FAUX SOCIALISMES

_________________________________________________________

 

L'INÉVITABILITÉ DE LA RÉVOLUTION SOCIALISTE AU CANADA ET DANS LE MONDE :

_________________________________________________________

 

La révolution socialiste au Canada est inévitable.

 

Comment se fera la révolution socialiste au Canada.

__________________________________________________________

 

LES TÂCHES DE «RECONSTRUCTION COMMUNISTE CANADA»

__________________________________________________________

 

 

Pourquoi «Reconstruction communiste Canada» insiste sur 3 principes fondamentaux du marxisme-léninisme qui démarquent les communistes des révisionnistes et des autres opportunistes

 

 


 

_________________________________________________________

 

 

 

Ce texte traitera de plusieurs questions cruciales pour la reconstruction (1) du mouvement communiste canadien et (2) du Mouvement communiste international :

________________________________________________________

 

A) Pourquoi devons-nous renverser le capitalisme et le remplacer par le socialisme de type scientifique;

 

Nous nous basons sur les analyses scientifiques de Marx et Engels, et de Lénine et de Staline, car ces grands théoriciens et dirigeants du prolétariat se sont efforcés de comprendre scientifiquement la société et de transformer celle-ci, dans sa marche constante vers le progrès économique, politique et social.

 

Le capitalisme, qui a remplacé le féodalisme, a été un progrès pour l'humanité (sans parler de la misère du prolétariat).  Mais le capitalisme concurrentiel a été remplacé par le capitalisme monopoliste, l'impérialisme.

 

Lénine, dans «L'impérialisme stade suprême du capitalisme», décrit la situation actuelle de contrôle total de la société par l'oligarchie financière, la situation de crise, de violence contre les peuples et de guerre.  Il suffit de suivre les chapitres de ce livre :

 

I) la concentration de la production et les monopoles :

Le capitalisme a évolué vers une concentration de la production et des capitaux et la formation de monopoles;

 

II) les banques et leur nouveau rôle : d'intermédiaires, elles sont devenues de puissants monopoles.

 

III) Le capital financier et l'oligarchie financière :

 

IV) L'exportation des capitaux :

 

[AA : diffférence entre le colonialisme et l'impérialisme :

-sous le capitalisme concurrentiel, les capitalistes exportaient des marchandises et pour imposer le colonialisme dans les pays faibles qu'ils avaient décidé de dominer, donnaient l'ordre à l'État d'envoyer des troupes coloniales pour extorquer profits et richesses naturelles;

-sous l'impérialisme, les capitalistes exportent des capitaux et exigent des États des pays qui ont accédé à une soi-disant indépendance politique, qu'ils leur armée pour écraser le prolétariat et le peuple de leurs pays.]

 

 

«La fonction essentielle et inicmonopoles dirigent l'État capitaliste;

 

Les moont concentration totale :

-des capitaux et des moyens de production

-du pouvoir politique

-de la 

 

LA DICTATURE DE LA BOURGEOISIE :

(1) AU CANADA ET DANS LES PAYS IMPÉRIALISTES (c'est-à-dire développés et dominants);

(2) DANS LES PAYS DOMINÉS PAR L'IMPÉRIALISME :


(1) Dans les pays impérialistes (c'est-à-dire développés et dominants) :

 

dictature voilée et douce de la bourgeoisie avec des droits constitutionnels et des libertés civiles pour le prolétariat et le peuple en général mais aucun droit de gestion ou autre sur les moyens de production - parlement totalement au service des capitalistes en raison du système électoral et le bombardement idéologique du système d'éducation et de institutions et des instruments éducatifs, idéologiques, culturels; ou

 

(2) Dans les pays dominés par l'impérialisme :

 

dictature ouverte et brutale de la bourgeoisie - sans aucun droit des capitalistes

 

FORMATION DE BLOCS IMPÉRIALISTES ET GUERRES IMPÉRIALISTES (guerres civiles, guerres régionales, guerres mondiales) :

 

La Première guerre mondiale (1914-1918) :

fut le résultat du développement de blocs impérialistes alliés pour redistribuer les continents et leurs richesses - 17 millions de morts, selon la plupart des historiens;

 

La Deuxième guerre mondiale (1939-1945) :

a eu deux phases :

(1) guerre entre blocs impérialistes;

(2) guerre contre le fascisme : alliance des pays de démocratie bourgeoise et de l'URSS contre les pays de dictature capitaliste ouverte (fascisme) - 56 millions de morts, selon la plupart des historiens;

 

La "Guerre froide" (1946-1991) :

commencée en 1946 (discours de Churchill appelant les puissances impérialistes à combattre l'URSS et le socialisme) a eu plusieurs caractéristiques :

(1) guerre contre les communistes qui ne voulaient pas désarmer et voulaient continuer la lutte contre le fascisme et le capitalisme (guerre civile et intervention étrangère en Grèce);

(2) guerre contre les pays se dirigeant vers le socialisme : guerre de Corée, 1950; guerre du Vietnam, Laos, Cambodge;

(3) série de coups d'États organisés par les États-Unis :

1953 - Iran; 1954 - Guatemala; 1956 -  Égypte; 

 

Aujourd'Hui : Préparatifs de guerre entre 2 blocs :

 

(1) le bloc impérialiste des pays sous la direction des États-Unis (Canada, pays d'Europe, etc.), qui font partie de l'OTAN, organisation militaire terroriste.  Ce bloc viole maintenant, depuis sa formation, ouvertement, impunément, le droit international et les droits des pays souverains;

 

(2) le bloc impérialiste Russie-Chine, puissances qui, menacées par le bloc dirigé par les États-Unis, ont signé un pacte militaire.

 

Peut-on parler d'un bloc de «pays non-alignés»?

 

Les pays «non-alignés» sont des pays dont les gouvernements de essaient de se libérer de l'impérialisme étatsunisien ou chinois.

Ces pays maintiennent l'unité entre le prolétariat et la bourgeoisie nationale, mais la structure est capitaliste.  Ces pays peuvent avoir nationalisé / étatisé certains secteurs industriels ou agricoles de l'économie, mais les moyens de production sont privés et les profits vont dans les poches de capitalistes.

Le prolétariat ne sera libre que s'il a pris possession des moyens de production et peut planifier la production en fonction de ses intérêts.

Un pays n'est pas libre si le prolétariat de ce pays n'est pas libre.

Un pays ne peut se libérer que si son économie est totalement indépendante des pays impérialistes.

Les pays «non-alignés» son dépendants des pays qui leur vendent des produits et des pays qui achètent leurs produits.

 

L'indépendance, pour être véritable doit être une indépendance du prolétariat :

 

indépendance

- économique (agricole, industrielle,)

- technologique, scientifique

- sociale;

- militaire.

 

Cette indépendance du prolétariat ne peut être garantie que par la dictature du prolétariat.

 

Elle ne peut compter sur aucune bourgeoisie, nationale ou pas.

 

Elle doit être internationaliste et non nationaliste : elle doit viser la libération de tout le prolétariat.

_______________________________________________________

 

 

[1] MOYENS DE RÉALISATION DE PROFITS PAR LES CAPITALISTES :

 

_______________________________________________________

 

-1-EXPLOITATION : (plus-value)

 l'exploitation des travailleurs devient de plus en plus féroce alors que les capacités de production augmentent à l'infini avec les progrès constants et phénoménaux de la technologie et des sciences.

 

Marx a expliqué ce phénomène :

 

(1) l'augmentation tendentielle du taux d'exploitation des travailleurs :

profits totaux des capitalistes par rapport aux salaires totaux des travailleurs - salaire des Bill Gates de ce monde par rapport à la masse salariale des travailleurs;

 

(2) la baisse tendentielle du taux de profit :

les capitalistes font de moins en moins de profit par unité produite et doivent investir toujours plus, causant ainsi la surproduction.  Les solutions des capitalistes : (1) détruire, par exemple, la nourriture invendue; (2) réduire la durée de vie des produits (obsolescence planifiée)

________________

-2-OPPRESSION : l'oppression économique, politique et sociale des peuples par les États capitalistes augmente :

 

(1) coups d'États ou interventions militaires lorsque les peuples deviennent conscients et votent pour un gouvernement même bourgeois, qui vise à se libérer des grandes puissances impérialistes par des politiques progressistes ou en essayant de devenir "non-aligné" : Mossadegh (1953), Arbenz (1954), Nasser (1952), Allende (1970), etc.

 

(1) actes et attentats terroristes perpétrés par le gouvernement des É.-U. le 11 septembre 2001,  :

;

_____________

 

-3-PILLAGE DES RICHESSES NATURELLES , qui appartiennent au prolétariat et au peuple de chaque pays, par une poignée de monopoles nationaux et internationaux.

__________________________________________________________

 

[B] CONSÉQUENCES DE L'IMPÉRIALISME, STADE SUPRÊME DU CAPITALISME

__________________________________________________________

 

Vers 1890, a eu lieu le passage du capitalisme concurrentiel au capitalisme monopoliste) : début de la période des crises, de la dictature ouverte et sanglante de la bourgeoisie, des guerres impérialistes :

__________

 

(1) CRISE MONDIALE (économiques, écologiques, humanitaires, alimentaires, etc.)

 

(2) FASCISME (retour à l'État capitaliste du début, c'est-à-dire à l'État capitaliste de dictature ouverte qui n'accorde aucun droit constitutionnel et aucune liberté civile pour le prolétariat et les peuples);

 

(3) GUERRES IMPÉRIALISTES PERPÉTUELLES :

 

les guerres impérialistes perpétuelles (guerres civile - Salvador, etc. - guerres régionales (Moyen-Orient) - guerre mondiale (1ère, 2ème, guerre froide et préparatifs pour la 3ème guerre mondiale, inévitable

________________________________________________________

 

TRANSFORMATION DES SYNDICATS - des syndicats de lutte de classe en syndicats de collaboration de classe et de promotion du capitalisme (Fonds d'investissement des syndicats : dans le but de créer des emplois locaux, ces fonds invitent les travailleurs à investire dans des entreprises : ils ne savent plus s'ils sont des prolétaires ou des capitalistes.  Ils ne savent plus s'ils doivent appuyer les entreprises à devenir plus performantes, par exemple en renvoyant des travailleurs, ou maintenir le niveau de production en ne renvoyant pas les travailleurs.

 

Les syndicats font face à la mondialisation : les capitalistes étatsuniens, canadiens et autres ont transféré la production en Chine (qui n'a plus rien de communiste), au Mexique, au Bangladesh, etc., où la main-d'oeuvre est surexploité et vit dans des conditions infrahumaines.

 

Les syndicats et les travailleurs qui exigent de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail sont menacés, par les patrons, de voir les entreprises transférer la production vers d'autres pays.

 

Le mouvement syndical doit lutter pour le socialisme en même temps qu'il lutte pour des questions économiques (salaires, conditions de travail, législation pour les chômeurs, les accidentés, les retraités, contre les crimes des entreprises transnationales dans les pays où le capital canadien ou autre investit pour exploiter les travailleurs et les richesses de ces pays.

________________________________________________________

 

B) Socialisme scientifique et autres prétendus socialisme : quoi se distingue le socialisme scientifique des socialismes utopiques, opportunistes, révisionnistes :

 

Les 3 principes fondamentaux que nous considérons "démarcateurs" entre les communistes authentiques et les révisionnistes (qui se disent marxistes-léninistes) et les autres opportunistes ou utopistes (anarchistes, trotskistes, social-democrates, etc.)


-1- la prise du pouvoir par la voie révolutionnaire;

 

- la voie réformiste, électoraliste, etc. - Chili (1970-1973) et autres expériences de soi-disant socialisme;


 

- la voie révolutionnaire socialiste (URSS de 1917 à 1953);

 

- le retour à la voie bourgeoise par les révisionnistes - Tim Buck et Earl Browder - Tito - Khrouchtchev - Mao - les "eurocommunistes", etc.)


-2- la dictature du prolétariat c'est-à-dire la mise en place des institution prolétariennes révolutionnaires : des institutions, une Constitution prolétarienne (Lire la Constitution de l'URSS de 1936 - sous Staline - droit à l'emploi, etc.)

 

-3- collectivisation totale des moyens de production (Lénine et Staline)

Critique de la "Démocratie nouvelle" de Mao (alliance correcte des communistes avec la bourgeoisie nationale chinoise chinoise pour unir les forces contre les envahisseurs japonais - alliance incorrecte pour constuire la "Démocratie nouvelle" et non le socialisme à la Lénine et à la Staline.

________________________________________________________

 

C) Comment ferons-nous la révolution socialiste au Canada

 

Comment renverserons-nous le capitalisme et le remplacerons-nous par le socialisme de type scientifique.

 

QUELQUES ÉTAPES INDISPENSABLES :

 

L'ÉTABLISSEMENT DE BASE POUR LA FORMATION D'UN ET D'UN SEUL PARTI COMMUNISTE AUTHENTIQUE AU CANADA (et, parallèlement, d'un et d'un seul Mouvement communiste international) :

 

1) L'UNITÉ THÉORIQUE-IDÉOLOGIQUE :

 

L'adoption des trois principes fondamentaux de Marx/Engels et de Lénine/Staline que nous considérons "démarcateurs" entre les communistes authentiques et les révisionnistes (qui se disent marxistes-léninistes) et les autres opportunistes ou utopistes (anarchistes, trotskistes, social-democrates, etc.)

2) L'UNITÉ POLITIQUE-PROGRAMMATIQUE :
3) L'UNITÉ ORGANISATIONNELLES (AU CANADA ET DANS LE MONDE)

 

________________________________________________________

 

HYPOTHÈSES À ANALYSER

RECHERCHES À EFFECTUER

DÉBATS À ORGANISER :

  ________________________________________________________


1) La bourgeoisie est en train de privatiser tous les biens et les services, entre autre ceux qui avaient été confiés à l'État.

 

2) Le rôle de certains événements :

- 1946 - la Guerre "froide"

- guerre au niveau mondial contre le communisme et contre toute tentative d'étatisation ou de sortir de la domination de l'impérialisme étatsunien)

- destruction de tout gouvernement proposant l'étatisation de secteurs de l'économie (Coups d'État par la CIA en Iran (1953), Guatemana (1954), bombardement du canal de Suez nationalisé par Nasser, etc.

- les mesures Reagan, Thatcher, Mulroney;

- 1953 - la trahison de Khrouchtchev et des révisionnistes;

- 1991 - la destruction finale de l'URSS révisionniste et social-impérialiste et le Nouvel ordre mondial;

_____________________________________________ 

La bourgeoisie est en train de privatiser tous les biens et les services, entre autre ceux qui avaient été confiés à l'État.

_______________________________________________________________________________________

 

- ENTREPRISES D'ÉTAT :

__________________________________________________________________________________

La bourgeoisie canadienne et son État ont détruit les entreprises d'État construites par les gouvernement antérieurs pour aider les entreprises privées.

__________________________________________________________________________________

- Canadien National - [Recherche];

Démantèlement du réseau de chemin de fer pour favoriser le transport par camion

Le transport par chemin de fer coûte beaucoup moins cher que le camionage.

Alors qu'en Europe le réseau de chemin de fer très dense permet des économies importantes, les États, à cause des mesures prises par les politicien, détruisent le transport ferroviaire (en Colombie, il n'y en a plus).

Ajoutons, similairement, un sujet à traiter à part : le capitaliste Ford et les capitalistes de l'industrie automobile ont imposé à l'État la réduction du système de transport collectif de passager]

- Petro Canada - [Recherche];

 

- Hydro-Québec - [Recherche];

 

- Office national du film - [Recherche];

__________________________________________________________________________________

 

- AGENCES D'AIDE À L'ÉCONOMIE CANADIENNE :

__________________________________________________________________________________

- Commission canadienne du blé, 

 

[WIKIPEDIA : http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_canadienne_du_bl%C3%A9 ]

 

La Commission canadienne du blé fut établie par le Parlement fédéral en 1935 pour servir de système de commercialisation par les producteurs de blé, de blé dur et d'orge.

 

[...] en fait, un monopsone puisqu'il s'agit d'un « monopole inversé », un acheteur faisant face à plusieurs vendeurs - a pris fin le 1er août 2012, suite à l'adoption, le 16 décembre 2011, du très controversé projet de loi C-18, proposé par le gouvernement Harper.

La Commission continue ses opérations en tant que bureau de mise en marché indépendant.

Premier vendeur mondial de céréales

Objectifs :

Basée à Winnipeg (Manitoba), le but de la Commission du blé est d'égaliser les conditions de compétition pour tous les producteurs issus des « Prairies », à savoir les provinces d'Alberta, de Saskatchewan, de Manitoba et une partie de la Colombie-Britannique. Les fermiers livrent leur grain selon des horaires réglementés. La Commission agit en tant qu'agent de commercialisation pour ces 75 000 céréaliculteurs 1, qui reçoivent un paiement intérimaire et un paiement final qui dépend des prix et des ventes totaux.

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

 

Le conseil d'administration est composé de 15 membres. Dix d'entre eux sont élus par les céréaliers, quatre nommés par le gouverneur-en-conseil (Governor in Council (en)) sur recommandation du Ministre responsable de la Commission du blé, ainsi que le président, nommé de la même façon mais avec des conditions restrictives en sus (la Commission doit être consultée). Allen Oberg en était le président en 2011.

Jusqu'ici, la CCB contrôlait 20 % des échanges de blé et d'orge sur le marché international selon son site officiel, faisant d'elle « le plus important organisme de vente de blé et d'orge dans le monde. » Le Monde affirme qu'elle était « premier vendeur mondial de céréales (10 % du marché), avec un chiffre d'affaires de 5,2 milliards de dollars canadiens en 2010 », année durant laquelle « la CCB a exporté 18,7 millions de tonnes vers 70 pays1. »

 

Texte AA : La destruction de la Commission, par le gouvernement Harper, favorisera les monopoles privés de blé.  La planification sera remplacée par la compétition selon le principe de l'offre et de la demande.  Les monopoles achèteront aux prix le plus bas offert par les agriculteurs canadiens, qui devront concurrencer entre eux et baisser leurs prix.

 

AGENCE DE TAMISAGE DES INVESTISSEMENTS (F.I.R.A.)

qui surveillait les investissements étrangers au Canada.

________________________________________________________

 

SANTÉ -

Le système d'assurance-santé gratuite, universelle et publique pourrait être remplacé par un système de santé privé, semblable à celui des États-Unis [RECHERCHE]


- ÉDUCATION

- L'éducation sera de plus en plus gérée par des institutions privées;

- Dans les universités, les bourses sont accordées par des entreprises privés et doivent répondre aux besoins des entreprises capitalistes.

 

Voici un extrait tiré de l’article «L’endettement étudiant: une bulle spéculative?» par Eric Martin et Simon Tremblay-Pepin, publié le 27 mars 2012 par l'IRIS (Institut de recherche et d'informations socio-économiques) :

 

 

Dans la présente note, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) démontre que les mécanismes d’aide financière et les systèmes de prêts destinés aux étudiant-e-s ne sont pas uniquement des mesures d’accessibilité aux études. En effet, ceux-ci sont également les instruments d’une privatisation du financement et des finalités des institutions publiques d’enseignements. Cette transformation s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de relance de l’économie qui vient faire reposer la croissance sur l’endettement personnel et sur l’arrimage de l’offre de formation à la demande en « capital humain » (main-d’œuvre hautement qualifiée) exprimée par les entreprises. Cette opération, qui intervient au moment d’une crise structurelle des économies avancées, risque fort d’entraîner une nouvelle « bulle spéculative » dont les étudiant-e-s et l’ensemble des ménages feront les frais.

 

- SERVICE SOCIAUX :

Aux États-Unis, certaines villes n'ont plus de budget pour la police locale, les pompier, les ambulances et encore moins pour les services sociaux.  Alors que les budgets militaires sont exorbitants, les administration des villes des États-Unis sont en train de dépérir.  Détroit a déclaré faillite

_______________________________________________________

 

LE VIRAGE «MONDIALISATION, PRIVATISATIONS, ACCORD DE LIBRE ÉCHANGE, NOUVEL ORDRE MONDIAL» DES BOURGEOISIES DES PUISSANCES DOMINANTES : 

________________________________________________________

 

 

DIFFÉRENCE ENTRE (1) LE FRONT UNIQUE PROLÉTARIEN ET (2) LE FRONT UNI

________________________________________________________

 

FRONT UNIQUE PROLÉTARIEN - sous la direction du prolétariat, alliance ouvrière-paysanne de Lénine par exemple

 

FRONT UNI CONTRE LE FASCISME ET LA GUERRE - Tactique de l'Internationale communiste adoptée en 1935 au 7ème Congrès de l'I.C. - Voir rapport de Dimitrov - Front uni du prolétariat avec d'autres classe - En Chine, alliance communistes avec la bourgeoisie nationale chinoise contre le fascisme japonais et l'impérialisme

 

QUESTION - Hoxha soulève le fait que la tactique de front uni peut être appliquée correctement ou incorrectement

 

[QUESTION À ANALYSER]

________________________________________________________


ANNEXE : Succession des modes de production :

 

________________________________________________________

 

1) communisme primitif :

 

les groupes humains vivent comme groupes familiaux.

Pas de moyens de production développés : premiers outils, armes de chasse et de pêche

- Pas de surplus de production

- Pas de classes sociales et donc pas d'État (machine de répression d'une classe sur une autre);

________________________________________________________

 

2) mode de production basé sur l'esclavage

- dévelopement des moyens de production -

- Moyen de production : les esclaves;

- Un groupe va voler des esclaves

- les empires se forment :

Mésopotamie (Ur, Babilone, etc.), en Égypte, en Grèce, etc.

L'empire romain finit par dominer le monde antique;

l'État des propriétaires d'esclaves.

Moyen de production : les esclaves;

________________________________________________________

 

3) mode de production féodal

 

Révolution industrielle

______________________________________________________

 

4) Mode de production capitaliste

 

Révolution anglaise :

 

À vérifier : Il me semble d'en Angleterre, la Révolution bourgeoise dirigée par Cromwell a été sanglante, mais que les deux classes opposées (1) la classe féodale (noblesse) et (2) la bourgeoisie naissante se sont entendues.  La noblesse et les grands propriétaires fonciers ont collaboré avec la bourgeoisie et sont devenus à la fois une aristocratie propriétaire rurale et une bourgeoisie active dans le monde des capitaux industriels et bancaires.


Révolution française :

 

(1) En France, la prise du pouvoir d'État par la bourgeoisie signifie :


- la destruction de l'État bourgeois (institutions bourgeoises) : armée, police, justice, prisons.

 

- la destruction physique de la famille royale : les révolutionnaires bourgeois coupent la tête de Marie-Antoinette, de Louis XVI, des enfants, etc.


- l'institution de lois bourgeoises (Code Napoléon) :

la terre devient une simple marchandise et peut être vendue)

-l'argent permet d'acheter la terre, les moyens de production)

- liens avec l'Église : Concordat de Napoléon avec l'Église : Napoléon force l'Église à ne plus reconnaïtre la noblesse et la force à reconnaître la nouvelle classe dominante, la bourgeoisie

 

Au début, les capitalistes, grâce à leur État (soldats, police, etc.) ont tous les droits sur les travailleurs :

- enfants travaillent 10 à 14 heures par jour,

- aucune législation sur le salaire, sur les accidents, froid,

- pas de vacances, de repos, de retraite de vieillesse

 

Révolutions des années 1830 :

 

Face aux luttes du mouvement ouvrier révolutionnaires et du mouvement révolutionnaire prolétarien, les capitalistes accordent certains droits au prolétariat et au peuple :

 

(1) droits d'association (syndicats);

(2) de parole;

(3) de presse;

(4) Habeas Corpus;

 

(2) législation sur l'esclavage,

sur le travail des enfants,

sur la prévention des accidents de travail

sur les heures de travail

 

(3) organisation des écoles, etc.

 

(3) codes de la construction des maison, code sur la salubrité des aliments, etc.

 

MAIS LE PRINCIPAL DROIT QUE LES CAPITALISTES NE VOUDRONT JAMAIS CÉDER

- C'EST LE DROIT DE PROPRIÉTÉ SUR LES MOYENS DE PRODUCTION;

- C'EST L'EXISTENCE DE L'ÉTAT CAPITALISTE, QUI DICTE LES LOIS, QUI EXERCE LA DICTATURE DE LA BOURGEOISIE SUR LE PROLÉTARIAT, SUR LES NATIONS, SUR LES PEUPLES, SUR LES PAYS 

 

Quand aux autres droits, importants pour le prolétariat et les peuples, il ne figurent pas toujours dans les Constitutions.

S'ils figurent, ils ne sont pas respectés.

Et si une Constitution est trop favorable au prolétariat et au peuple en général, la bourgeoisie la remplace par une autre au moyen de luttes parlementaires de renversement des gouvernements, ou par des coups d'États sanglants.

 

En 2013, par exemple, la constitution chilienne d'avant le coup d'État fasciste est remplacée, en 1973,  par la constitution de pinochet, qui se maintient encore aujourd'hui, plusieurs décénies.

 

Après la fin de la dictature ouverte de la bourgeoisie la dictature voilée de la bourgeoisie : le principal droit pour la bourgeoisie c'est le droit à la propriété privée des moyens de production.

 

La lutte de classe :

 

A) lutte constante de la classe dominante (dans ce cas la bourgeoisie):

 

(1) pour maintenir la propriété des moyens de production,

(2) pour accroître leurs moyens de production

(3) pour accroitre leurs profits

(4) pour empêcher le développement du pouvoir politique et social du prolétariat : lutte de la bourgeoisie et de son État contre les syndicats, les partis politiques ouvriers et communistes, la presse ouvrière et communiste,

 

B) lutte constante de la classe dominée (dans ce cas le prolétariat) :

 

Les luttes réformistes soi-disant pour les travailleurs :


- meilleures conditions de travail et de vie

- meilleurs salaires

ET C'EST TOUT

_____________________________________________________

 

1848 - LE MANIFESTE COMMUNISTE

 

DÉBUT DE LA LUTTE DE MARX ET D'ENGELS POUR DÉFINIR LE SOCIALISME SCIENTIFIQUE

 

LES TROIS PRINCIPES FONDAMENTAUX DE MARX ET D'ENGELS :

 

1) VOIE RÉVOLUTIONNAIRE - il est impossible de transformer la propriété des moyens de production : de la propriété privée à la propriété collective par la voie parlementaire

 

Les capitalistes ne cèderont jamais à la société leurs moyens de production, leur source de profits, de pouvoir

 

Au Chili, en 1973, la bourgeoisie chilienne alliée à l'impérialisme étatsuniens ont organisé le coup d'État militaire contre le gouvenement de l'Unité populaire (socialistes, révisionnistes et partis politiques de gauche) du président Salvador Allende (1970-1973) - Le coup d'État a été suivi par une dictature sanglante, massacres, tortures pendant 17 années.


2) DICTATURE DU PROLÉTARIAT - après la prise du pouvoir par une révolution socialiste (marxiste-léniniste) empêcher le retour de la bourgeoisie au pouvoir

empêcher le développement du pouvoir politique et social de la bourgeoisie :


3) EXPROPRIATION DES CAPITALISTES DES MOYENS DE PRODUCTION, ÉDIFICATION DE L'ÉCONOMIE ET DE LA SOCIÉTÉ SOCIALISTE

 

______________________________________________________

 

1871 - COMMUNE DE PARIS - PREMIER GOUVERNEMENT DE DICTATURE DU PROLÉTARIAT - IL NE DURE QUE 3 MOIS - MAIS SPONTANÉMENT, LE PEUPLE DE PARIS A INSTAURÉ DES INSTITUTION SOCIALISTES, PROCHES DE CELLE MISE EN ÉVIDENCE PAR MARX

_______________________________________________________

 

 

1890 - NAISSANCE DE L'IMPÉRIALISME PAR LA FUSION (1) DU CAPITAL INDUSTRIEL ET (2) DU CAPITAL BANCAIRE POUR FORMER LE (3) DU CAPITAL FINANCIER.

 

Concentration des capitaux

Concentration de la technologie

Concentration du pouvoir

 

RIVALITÉS DE PLUS EN PLUS VIOLENTES ENTRE PUISSANCES IMPÉRALISTES

 

TROIS GRANDES GUERRES IMPÉRIALISTES DE L'ÉPOQUE

(ELLES ANNONCENT LA 1ÈRE GUERRE IMPÉRIALISTE MONDIALE)

 

_______________________________________________________

 

L'IMPÉRIALISME EST CAPABLE DE CORRUPTION DES LEADERS OUVRIERS TRAITRES ET OPPORTUNISTES


NAISSANCE DE L'ARTISTOCRATIE OUVRIERE ET DU RÉFORMISME 


DÉVELOPPEMENT DU RÉVISIONNISME AU SEIN DE LA SECONDE INTERNATIONALE - LES RÉVISIONNISTES BERNSTEIN ET KAUTSKY

 

LA LUTTE DE LÉNINE CONTRE LE RÉVISIONNISME

LA CONSTRUCTION DU PARTI MARXISTE EN RUSSIE

 

1890 - Unification par Lénine des groupes marxistes

 

1900 - Fondation de l'Iskra et 3 années de travail pour développer le programme de l'Iskra de Lénine pour le POSDR 

 

1903 - 2ème Congrès du POSDR auquel Lénine propose le programme véritablement marxiste de l'Iskra - Les membres se divisent en deux tendances :


(1) les révolutionnaires (partisans de la ligne marxiste et de l'Iskra), majoritaires (bolchéviks - d'après le russe);


(2) les opportunistes - minoritaires (mencheviks - d'après le russe)


1913 - Les bolchéviks rompent leur liens avec les mencheviks et les trotskistes et forment le Parti bolchevik.


1917 - Les bolchéviks, guidés par Lénine, déclenche la Révolution d'Octobre.

_________________________________________________________


 

1945 - Immédiatement après la 2 Guerre mondiale, les gouvernements capitalistes, pour reconstruire l'économie détruite par la guerre, nationalisent et étatisent de grands secteurs de l'économie :

- santé

- principales industries de production (charbon, acier, transports, électricité, etc.)

 

1946 - Guerre froide :

- Contre l'URSS, les pays socialiste

- contre l'étatisation et la nationalisation des moyens de production

_________________________________________________________

 

1953 - ASSASSINAT DE STALINE PAR LES RÉVISIONNISTES

(Voir texte de Ludo Martens qui mentionne le «Plan Dulles», d'infiltration des partis communistes)


LA PRISE DU POUVOIR PAR KHROUCHTCHEV

 

FONDATION DE LA C.I.A. :

LA C.I.A ORGANISE DES COUPS D'ÉTATS ET DES INTERVENTIONS MILITAIRES CONTRE TOUT GOUVERNEMENT QUI CHERCHE :

- À ÉTATISER OU NATIONALISER LES MOYENS DE PRODUCTION :

 

1953 - Premier coup d'État de la C.I.A. contre Mohammed Mossadegh, premier ministre d'Iran, qui essaie de nationaliser la Anglo Iranian Petroleum Company - Organisation d'un coup d'État extrêment violent et sanglant - Les États-Unis installent au pouvoir le shah Pavlavi, qui exercera une dictature sanglante en Iran

 

1954 - Deuxième coup d'État de la C.I.A. contre Jacobo Arbenz, président du Guatemala, qui essaie de nationaliser les compagnies de banane du pays.  Organisation d'armées pour renverser le gouvernement

 

1956 - Intervention de plusieurs puissances impérialistes contre l'Égypte de Nasser, qui a nationalisé le canal de Suez

 

1973- Coup d'État chilien - Par le coup d'État chilien de 1973, les capitalistes et leurs technocrates, éconimistes, etc., entre autre "Chicago Boys", économistes au service des capitalistes, ont proposé la privatisation des services de l'État, c'est-à-dire la transformation des systèmes de santé, d'éducation, de services sociaux à la population en entreprises privées (cliniques et hôpitaux privés, écoles privées, services privés à la population).

 

La privatisation des services de l'État est exigée par les capitalistes des puissances dominantes et les organisations mondiales dans le cadre des accords de mondialisation.

 

LA PÉRIODE REAGAN, THATCHER ET MULRONEY - la destruction de toutes les conquêtes sociales

 

La mondialisation c'est le processus de reprise, par les capitalistes, du contrôle qu'ils avaient perdu vers 

 

 

Partout dans le monde, les capitalistes et leur État essaient de privatiser toutes les industries et les services (santé, éducation, sociaux) dirigés et administrés par l'État.


1991 - Chute finale de l'URSS révisionniste et social-impérialiste (socialiste en paroles et impérialiste dans les faits)

 

Nouvel ordre mondial

 _________________________________________________________

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages