Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 16:25
  • Congratulations upon the 95th anniversary of the Bolshevik Revolution!‏

À : George Gruenthal
Image de george gruenthal
An excellent summary of the October Revolution and Soviet socialism by Grover Furr.
 
Fraternally,
George
 
 
From: Grover Furr
Sent: Thursday, November 07, 2013 9:26 AM
To: undisclosed-recipients:
Subject: Congratulations upon the 95th anniversary of the Bolshevik Revolution!
 

Dear friends:

Today, November 7, 2013, is the 96th anniversary of the Bolshevik Revolution.

We should all celebrate it. Today the working class seized state power, and kept it -- for decades.

Here is a link to the New York Times' article about the Bolshevik seizure of power of November 7, 1917:

http://www.nytimes.com/learning/general/onthisday/big/1107.html

The Bolsheviks set up again the Communist International, or Comintern.

The Comintern went on to lead the fight for freedom from imperialism and colonialism all over the world.

Where it did not lead this fight, it inspired and aided those who did. It became the greatest force for liberation in world history.

Workers and employees throughout the world got social welfare benefits

* because their own struggles were inspired by the successes of the Bolsheviks in taking and holding state power,

* and also because capitalists around the world yielded reforms to try to keep workers from leading revolutions and overthrowing the profit system altogether!

The Comintern led the world in fighting racism and sexism. It inspired the greatest works of 20th century art. It opposed religious obscurantism.

The Communist movement led the fight against fascism everywhere. Fascism -- the ideology of capitalism in crisis -- killed tens or hundreds of millions, but in the last analysis was no match for the communist movement.

For tens of millions of working people, intellectuals, students, and others, the title "communist" became the proudest badge of honor.

No movement in world history is so rich with lessons, both positive and negative, for the working people of the world to study and learn from, in order to do it better next time.

The Comintern and world communist movement ultimately turned into their opposites. They reverted to capitalism. This happened because of internal weaknesses, contradictions, and errors.

It also happened because the Bolsheviks were the first! Their mistakes were due to the fact that they were "blazing the trial", trying to build communism when it had never been done before.

Major errors were inevitable. Errors are part of the process of learning how to build a new world. We can, must, and will learn from them.

Ever since 1917 the capitalists have promoted a huge flood of lies about the communist movement.

They lie particularly Joseph Stalin, who led the Bolshevik Party from the late 1920s until his death in 1953.

Leon Trotsky invented many of these falsehoods. In fact, little that Trotsky wrote during the 1930s about the USSR was true. Most of it was conscious falsehoods -- Trotsky knew he was lying. This was convenient for him, and also for the capitalists.

We need to be "critically critical". It is a huge error to simply "believe" horror stories about the communist movement, Stalin, the Comintern, and the Bolshevik Party.

The Bolsheviks did the main thing RIGHT! They dared to seize power from the capitalists, and dared to fight hard and successfully to hold onto it.

We are, and should be, inspired by them. We "stand on the shoulders of giants", the Bolsheviks, who led the first successful working-class communist resolution 96 years ago today.

"Standing on the shoulders of giants" means that we can -- or ought to be able to -- see farther than they could.

That means learning from their errors, as well as from their successes. That's our task.

Let's get to it!

Sincerely,

Grover Furr
De : George G (georgeg0626@hotmail.com) Cet expéditeur figure dans votre liste des contacts.
Envoyé : 7 novembre 2013 10:18:49
À : George Gruenthal (georgeg0626@hotmail.com)
Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Commémorations
commenter cet article
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 21:51

RUBRIQUE «COMMÉMORATIONS» - Le 9 mai, Jour de la capitulation du fascisme hitlérien à l’Union soviétique

 

 CÉLÉBRATION DU JOUR DE LA VICTOIRE À TORONTO

par «Les Amis canadiens des peuples soviétiques» et le Magazine «Northstar Compass»

 

 

«Les Amis canadiens des peuples soviétiques» et le Magazine«Northstar Compass» ont invité leurs membres et leurs amies/is à céléber le Jour de la Victoire, dimanche le 6 mai à 13 heures 30 à la Maison de l’Amitié (The Friendship House), au 280 de la rue Queen Ouest, à Toronto (à l’est de Spadine) pour une rencontre avec des vétérans, un tirage de prix, un buffet, des toasts aux vétérans.  Ce fut une rencontre politique et culturelle, avec des jeux, de la musique et une vidéo sur le défilé de la victoire, Moscou, 1945.

 

 

Sur la bataille de Stalingrad (17 juillet 1942 – 30 janvier 1943)

Texte et vidéo diffusés par l’Association d’amitié hispano-soviétique

Courriel : amistadhispanosovietica@gmail.com

 

Ils ont vaincu le fascisme,

texte d’Oleg K. - 27 janvier 2012

 

 

Dans notre lutte pour le socialisme, nous nous souvenons de ces jours-là, ainsi que de Ruben Ibárruri et des milliers et des milliers de combattantes et de combattants

 

 

Dans quelques jours, nous remémorerons l’une des plus grandes épopées du 20ème siècle : la bataille de Stalingrad.  Cette bataille a pris fin le 30 janvier 1943, quand la 6ème armée nazie s’est rendue.

 

Nous avons toujours affirmé, au moyen de ce blog, dans notre section sur l’Armée soviétique, que des liens étroits et puissants unissaient l’État soviétique, le prolétariat et l’Armée rouge.  Cela ne suffit pas.  À Stalingrad, la fusion fut complète.  Au cours de ces mois, le prolétariat soviétique a défendu son mode de vie face à l’impérialisme.  Il avait constitué, entraîné et renforcé des centaines de milices de combat.  Ces femmes et ces hommes avaient quitté leurs fabriques et leurs usines et s’étaient rendues/us directement sur les premières lignes de feu.  Des bataillons de miliciennes/iens, de civils et d’ingénieurs ont dessiné et constitué un réseau défensif composé de fossés antitanks, de tranchées, de nids défensifs et de blockhaus pour l’artillerie mobile.

 

Le général Tchouikov, responsable des opérations, avait préparé, selon une stratégie correcte, un piège dans lequel allaient tomber les troupes d’élite allemandes, celles-là mêmes qui avaient pris la Belgique, la France et la Yougoslavie, et qui se croyaient invincibles.  Elles allaient être conduites à s’embourber dans des combats qu’elles devraient mener de fabrique en fabrique, et, en tant qu’armée, elles allaient se fragmenter au cours d’une multitude de petites batailles successives, de plus en plus sanglantes.  Des centaines d’officiers, de scientifiques et de stratèges avaient planifié, au cours de ces mois-là, les opérations défensives, de contention et de controffensive.  Ils avaient créé une multitude de nouvelles formes de combat, entre autres les sections de berceau, les positions-château, les groupes de tourmente, les sections de francs-tireurs anti-officiers, les groupes de flanc et la flotte de passage nocturne de la Volga.  Et les corps d’armée d’arrière-garde avaient lancé une grande offensive contre les flancs de l’ennemi, et avaient encerclé et mis hors de combat environ un million de soldats nazis.

 

La bataille de Stalingrad eu comme résultat la modification de tout l’avenir stratégique de la Seconde Guerre mondiale.  À partir de cette défaite, ne pouvant plus gagner la guerre, les nazis ont réexaminé leurs principes, et, sur le front, ce fut au tour des Soviétiques de prendre l’initiative et de passer à l’offensive.

Les sphères impérialistes anglo-étatsuniennes ont compris que l’URSS était capable de détruire la machine national-fasciste et de survivre à la guerre d’anéantissement imposée par les nazis, et, bien qu’ils aient décidé de ne pas ouvrir un autre front contre les hitlériens, ils ont dû accepter l’Union soviétique comme alliée et ont abandonné le projet d’établir des ententes avec l’Allemagne nazi-fasciste.

 

En souvenir de cette épopée, nous vous laissons le documentaire suivant, avec nos remerciements aux combattantes et combattants soviétiques qui ont rendu possible la liberté du prolétariat mondial.■

 

 

Documentaire du réalisateur mexicain Raúl Fajardo (mai 2010)  - Ellos vencieron al fascismo (Elle/Ils ont vaincu le fascisme) http://www.youtube.com/watch?v=Mzg5zItVtY8

 

– Interviews à Moscou, à Ekaterinbourg et à Stalingrad de vétérans soviétiques de la 2e Guerre mondiale.  Leur histoire, leurs émotions et leurs réflexions sur la terrible, tragique et héroïque période de la Grande Guerre patriotique, qu’ils ont menée contre le fascisme et les hordes hitlériennes.  Les vétérans nous avertissent également du danger pour l’humanité entière que constituent ceux qui ont hérité du fascisme leur aspiration à dominer le monde et de leurs tentatives de cacher l’histoire, de lui donner une fausse interprétation, car ceux qui oublient leur histoire sont condamnés à la répéter.■

 ______________________________________

 

Texte publié dans «L'Étoile du Nord», édition en français de Northstar Compass, l'organe du Conseil international pour l'amitié et la solidarité avec les peuples soviétiques - www.northstarcompass.org - Volume 10, numéro 2 - Mai / Juin 2012

_______________________________________

 

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Commémorations
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages