Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 23:22

États-Unis - le fascisme au pouvoir - les nouvelles mesures de contrôle de la population

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 18 octobre 2013

[Brouillon à retravailler]

 

_____________________________________

 

INTRODUCTION :

 

Dans un article précédent, nous avons écrit :

 

Il y a de plus en plus de preuves que les attentats du 11 septembre 2001 furent un coup monté (Inside Job, False Flag Operation) organisé par un gouvernement fantôme au sein du gouvernement é.u.,.

 

Ce gouvernement fantôme est constitué :

-d'hommes et de femmes d'État (Bush, Cheney, Wolfovitz, Rice, etc.),

-de politiciens des 2 partis,

- de haut-gradés des forces armées;

- de hauts dirigeants de médias.

 

Le but des attentats du 11 septembre 2001 par le gouvernement fantôme était :

1) d'installer la dictature fasciste aux É.-U.

2) d'envahir les autres pays pour atteindre l'hégémonie mondiale par les É.-U.

 

Les attentats du 11 septembre ressemblent à l'incendie du Reichstag (parlement) allemand, en 1933, attribué à Hitler :

1) pour installer la dictature fasciste du parti national-socialiste appuyé par l'impérialisme allemand (écrasé par le Traité de Versailles);

2) pour envahir les pays environnant et instaurer l'hégémonie mondiale par l'impérialisme allemand.

 

PARTIE 1 - LES RAISON DU RECOURS AU FASCISME ET À LA GUERRE PAR L'OLIGARCHIE ET L'ÉTAT AUX ÉTATS-UNIS MÊMES :


Voici quelques aspects des contradictions qui risquent de causer l'effondrement des États-Unis :

 

a) Le transfert des capitaux (production, industries) étatsuniens, par les capitalistes vers les pays où la classe ouvrière est sur-exploitée (Chine, Bangladesh, Mexique, pays d'Amérique centrale) a causé le chômage de millions d'ouvriers aux É.-U.

 

b) Le groupe de pays nommé BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) - Le développement industriel, technologique, économique, commercial rapide, dû à la sur-exploitation de la classe ouvrière de ces pays, menace l'économie des États-Unis.

b) La balance de paiements lamentable des É.-U. : les É.-U. achètent plus de produits qu'ils n'en vendent et s'endettent envers leurs créanciers

c) La dette exorbitante des états-unis - elle s'élève à 1 500 trillions (chiffre à vérifier)

 

d) Le dollar é-u. ne vaut plus rien car le Federal Reserve System imprime des dollars.

Les accords de Bretton Woods avaient établi la convertibilité du dollar papier en or et fixé que le dollar papier vaudrait toujours une équivalent or.

Mais le Système de la réserve fédérale des É.-U. a refusé toute vérification.

Des dollars papier ont été imprimés pour que les É.-U. puissent payer lleurs dépenses exorbitantes, notament la guerre du Vietnam.  En 1971, la France (De Gaulle) demande aux É.-U. de changer les dollars é.-u. en or.  Nixon refuse et déclare le dollar désormais inconvertible en or.  Nixon force l'Arabie saoudite et les autres pays producteurs de pétrole à ne vendre celui-ci que pour des dollars, pour forcer les pays du monde à appuyer le dollar. 

 

f) Les pays du groupe BRICS refusent de vendre leurs produits pour des dollars é.-u. et exigent maintenant des monnaies à valeur stable, c'est-à-dire convertibles en or.

 

g) Les dépenses militaires exorbitantes : les forces armées é.-u. sont déjà présentes dans 250 pays et il y a des bases militaires é.-u. dans 900 pays.

 

h) À cause de ces nombreux facteurs, le gouvernement réduit encore plus les budgets déjà très bas de la santé, de l'éducation, des services publics.

 

i) La crise économique de 2008 causée par les banques et les spéculateurs, a été le prétexte, pour les banquiers et les monopoles,  ont au

 

 

Toutes ces contradictions s'accentuent et deviennent explosives - chômage, désagrégation des communautés, misère, colère annoncent le début de grandes luttes du prolétariat des États-Unis, qui pourraient conduire à une guerre civile.


 

PARTIE 2 - LE FASCISME AU POUVOIR - UN FASCISME DE TYPE NOUVEAU :

 

1) Le fascisme est au pouvoir aux États-Unis :

 

Certaines personnes commencent à l'affirmer : analystes politiques, professeurs universitaires, journalistes indépendants et même dans les grands médias de masse, politiciens, ex-militaires, ex-membres de la C.I.A., aux États-Unis, au Canada et ailleurs.

 

D'autres, par contre, trouvent cette affirmation exagérée.  Parmi ces personnes, il y a même des militantes/ants qui se disent ou qui sont communistes.

 

2) Le fascisme a été instauré par un groupe de hauts placés au sein des institutions politiques, militaires et médiatiques des États-Unis, qui a organisé ou appuyé les attentats du 11 septembre 2001 :

 

De plus en plus de personnes mènent des enquêtes sur les rôles joués par Cheney, Bush, Wolfovits, Rice, Silverstein, en tant que responsables, complices et collaborateurs de ce crime abominable (1) contre environ 3 000 personnes citoyens étatsuniens, (2) contre le gouvernement, la Constitution, les institutions des États-Unien; (3) contre les peuples et les pays attaqués par la suite par l'impérialisme étatsunien, au nom de la "lutte contre le terrorisme".

 

3) Le groupe de hauts placés au sein des institutions politiques, militaires et médiatiques des États-Unis, qui a organisé ou appuyé les attentats du 11 septembre 2001 ont commis ces crimes abominables au servicede l'oligarchie étatsunienne (capitalistes, monopoles, organisations telles que le direction) et sous les ordres du secteur le plus réactionnaire de cette oligarchie et des organisations que ce secteur dirige (Council on Foreign Relations, etc.).

 

4) Les auteurs des attentats du 11 septembre 2001 voulaient utiliser ceux-ci comme prétexte pour atteindre 2 buts, (1) le fascisme et (2) la guerre, désespérément nécessaires à l'oligarchie étatsunienne en pleine crise :


- l'instauration d'une dictature fasciste de type nouveau aux États-Unis et dans plusieurs pays, afin de bloquer des tentatives d'insurrection et agir avant le déclenchement de guerres civiles aux États-Unis et dans d'autres pays.

 

- des guerres d'invasion, d'occupation et de pillage de pays riches en ressources petrolières, minières et autres

 

PARTIE 3 - LES CONTRADICTIONS AU SEIN DES SOCIÉTÉS CAPITALISTES - LA SEULE SOLUTION DE L'OLIGARCHIE É.-U. - LE FASCISME ET LA GUERRE POUR ÉVITER LA CHUTE LIBRE DE L'IMPÉRIALISME ÉTATSUNIEN :

 

Les contradictions du système capitalistes s'accentuent :

- entre le prolétariat et la bourgeoisie

- entre l'impérialisme é.-u. et le prolétariat, les peuples, les nations et les pays du monde;

- entre l'impérialisme é.-u. et les autres impérialismes (Russie, Chine, pays d'Europe).

 

La seule solution pour l'impérialisme é.-u. c'est le fascisme et la guerre

 

a) le fascisme - La dictature fasciste de type nouveau aux États-Unis vise à empêcher l'insurrection du prolétariat et du peuple é.-u., qui se révolte de plus en plus contre la situation causée par les politiques de l'oligarchie é.-u et la compétition par les capitalistes des autres pays. Le danger de confrontations entre les 2 principales classes sociales (prolétariat et bourgeoisie) aux États-Unis augmente.  

 

b) la guerre : se lancer dans une série de guerres :

- pour piller les ressources naturelles des autres pays

- pour empêcher que le dollar é-u. ne s'effondre

 

PARTIE 4 - NOUVELLES LOIS, NOUVEAUX ORGANISMES, NOUVELLES ARMES, MESURES ET MÉTHODES DE RÉPRESSION ET D'ASSASSINATS :

 

A) Nouvelles lois fascistes :

 

- Patriot Act - [à décrire]

 

- La «National Defence Authorization Act» (Loi d'autorisation de la défense nationale), autorise les autorités et les militaires des États-Unis :

 

- à surveiller tout citoyenne/en des États-Unis accusée/é d'être terroriste :

- à l'arrêter sans mandat;

- à la maintenir indéfiniment en prison sans procès;

- à la soumettre à la torture;

- à l'assassiner sans condamnation à mort par un tribunal.

 

Les militaires é.-u. peuvent maintenant agir sans aucune autorisation ou surveillance du pouvoir judiciaire contre des citoyennes/ens des É.-U., aux É.-U. et dans d'autres pays ,comme les troupes fascistes, les escadrons de la mort, les groupes paramilitaires dans plusieurs pays;

 

Cette loi signée par Obama équivaut à l'élimination de l'Habeas Corpus, des libertés civiles, des droits constitutionnels et, en fait, de la Constitution des États-Unis


B) Nouveaux organismes fascistes :

 

Le plus important est le Department of Homeland Security (D.H.S.):

 

C) Les nouvelles mesures fascistes :

 

- installation de très nombreuses cameras de surveillance dans les endroits publics;


- militarisation de la police;


- utilisation de drones (engins volants télécommandés) de surveillance et d'assassinat;


- nouveaux dossiers d'identité pour (1) militants anti-guerres, (2) étrangers, (3) écoliers;


- utilisation de nouveaux scanners d'identification (1) d'iris; (2) de corps (fiches biométriques);


contrôle accru des immigrants


- exigences de fiches biométriques pour se faire engager à un emploi;


- assassinat de plusieurs personnes - (1) Christopher Dorner (brûlé vif); (2) un deux suspects des bombes du marathon de Boston; (3) Ibragim Tadashev (tué par le F.B.I.);


- construction de camps d'internement pour dissidents politiques;

 

- achat de petits chars d'assaut urbain

 

- achat et utilisation d'hélicoptères de surveillance et de tirs;

 

- achat de fusil «Taser» ( à chocs électriques)

 

 

- achat de nouvelles mitrailleuses de type «Taser».

 

- achat, par le Department of Homeland Security, de 1,6 milliards de balles de types (1) Hollow Point à ogive expansive (qui triple de volume à l'impact et arrache des tissus et fait éclater les os - comme la balle dum-dum interdite en 1899 à La Haye, et comme le «Full Metal Jacket» subséquents) et (2) Buckshot (chevrotine);

 

- instauration de véritable loi martiale lors de poursuites de présumés terroristes : (1) opérations de fouilles sans mandats de maisons de quartiers entiers; (2) chasse à l'homme;

 

- collaboration des grands médias de masse pour médiatiser les opérations de chasse à l'homme et d'assassinat de soi-disant terroristes.  Les grands réseaux (FOX, CNN, etc.), complices des forces policières et des autorités qui ont accusé les personnes poursuivies d'être des terroristes, ne présentent que la position du gouvernement, c'est-à-dire la nécessité d'arrêter, de neutraliser, d'abattre les soi-disant terroristes;


incarcérations en masse de militants (disparition du droit de manifester - Ex. : manif contre le général Petreus, manifs contre la destruction de l'environnement;


- exercices d'entrainement et de désensibilisation de policiers chargés de réprimer et de tuer des foules :

au cours de ces exercices, les policiers doivent tirer de fausses balles et lancer de fausses grenade pour "abattre" des personnes jouant le rôle de zombis.  Le but de ces exercices est de désensibiliser les policier et de les habituer à tirer contre des foules;

 

Sources :

- YouTube - The terrifying future of the United States - Storm Clouds Gathering

- RT (Russia Television)

 

 

PARTIE 5 - L'AFFIRMATION QUE LES ÉTATS-UNIS SONT AUJOURD'HUI UN PAYS COMPLÈTEMENT FASCISTE EST-ELLE JUSTE?

 

Selon la position officielle des gouvernements bourgeois, les institutions de l'État bourgeois, par les écoles et les universités, les grands médias de masse, les États-Unis sont une démocratie.

 

Même en se basant sur la position officielle, les États-Unis, depuis le 11 septembre, ont cessé COMPLÈTEMENT d'être ce que la bourgeoisie considère comme étant une démocratie (une social-démocratie) et sont devenu COMPLÈTEMENT une dictature fasciste de type nouveau.

 

Même si nous adoptons la terminologie bourgeoise :

 

1) les États-Unis n'ont jamais été une démocratie :

 

car le pays a été constitué :

- par le vol des territoires des Premières nations autochtones;

- par l'esclavage des Africains;

- par les guerres de conquête;

- par la répression violente et continuelle des Nations, de la clase ouvrière;

- par l'absence de liberté de presse, monopolisée par les médias privés;

 

2) depuis le 11 septembre, tous les droits constitutionnels, toutes les libertés civiles ont été annulés.

 

Les États-Unis ont cessé d'être une social-démocratie.

Et si le régime politique n'est plus la social-démocratie, les États-Unis sont une dictature fasciste.

 

 

Et si nous adopton l'analyse scientifique marxiste-léniniste (Marx et Engels, Lénine et Staline), nous comprenons ceci :

 

- sous la société de classe, (1) la classe dominante vit en régime démocratique; et (2) la classe dominée est soumise à une dictature.

 

Dans la Grèce Antique, la fameuse démocratie athénienne, tellement vanté par toutes nos institutions bourgeoises, était en fait une démocratie pour la classe des maîtres d'esclaves (10% de la population), et une dictature pour la classe des esclaves (90% de la population.

 

Et aujourd'hui, la fameuse démocratie bourgeoise, tellement vanté par toutes nos institutions bourgeois, est en fait une démocratie pour moins de 10% de la population, et une dictature pour beaucoup plus de 90% de la population.

 

La classe dominante de chaque mode de production (esclavage antique, féodalisme, capitalisme) impose, au moyen de l'État, sa dictature.

 

Sous le système capitaliste, ont existé et existent plusieurs types de régime, mais principalement deux types : le régime social-démocrate et le régime fasciste.  Décrivons ces deux types de régime capitaliste :

 

- LA SOCIAL-DÉMOCRATIE - les régimes capitalistes de démocratie bourgeoise, selon lesquels la bourgeoisie, par l'intermédiaire de son État de type social-démocrate, impose sa dictature pour maintenir la propriété privée des moyens de production, dictature de type voilé, relativement douce en période de paix sociale, qui accorde au prolétariat et au peuple certains droits, certaines garanties, certaines libertés (de parole, de presse, d'association) en vertu d'une Constitution social-démocrate  pour assurer une certaine paix sociale (sauf pendant les périodes mettant en danger la propriété privée des moyens de production), une certaine paix sociale entre le prolétariat et la bourgeoisie;

 

LE FASCISME - les régimes capitalistes à dictature fasciste, selon lesquels la bourgeoisie, par l'intermédiaire de son État de type fasciste impose sa dictature ouverte pour maintenir la propriété privée des moyens de production.  Ces sont des dictatures qui n'accordent au prolétariat et au peuple aucun droits, aucune garanties, aucune libertés, et où toute opposition au capitalisme et à son État est écrasée par la violence.  Aucune liberté de parole, de presse, d'association.  Aucune Constitution protégeant  le prolétariat et le peuple de la bourgeoisie et de son État.

 

______

 

LA DICTATURE OUVERTE DE LA BOURGEOISIE, SANS AUCUN DROIT POUR LE PROLÉTARIAT ET LE PEUPLE :

 

1) La dictature de la bourgeoisie au 19ème siècle :

 

Le régimes capitalistes ressemblaient au fascisme actuelle (terme apparu en Italie vers 1920)

La bourgeoisie avait tous les droits sur la classe ouvrière

 

- avant les grandes insurrections de 1830 - (1) insurrection des tisserands de Silésie, dans ce qui deviendra l'Allemagne ; (2) insurrection des canuts (tisserands),  à Lyon, en France; (3) mouvement chartiste en Angleterre.

 

- avant la Commune de Paris (1871), gouvernement prolétarien qui n'a duré que 3 mois, mais qui a établi spontanément les grands principes que prévoyait Marx vers 1856 - Lettre à Kugelmann dans laquelle il mentionne pour la première fois qu'il prévoit que le prolétariat installera la «dictature du prolétariat», c'est-à-dire, entre autres, la propriété collective des moyens de production;

 

2) Les dictatures de la bourgeoisie dans les colonies de la France, de l'Angleterre, etc. :

 

3) Les dictatures fascistes traditionnelles : Italie fasciste (1922-1945); Allemagne nazie (1933-1945); Espagne franquiste (1936-1975), Japon fasciste, et les gouvernements kislings, etc.

 

4) les dictatures fascistes d'après 1945 :

 

Ces régimes fascistes ont été mis en place par les États-Unis et les bourgeoisies locales après la fin de la Seconde Guerre mondiale (1945) et avec la «Guerre froide».

 

La «Guerre froide» a été lancée par la bourgeoisie et par l'État bourgeois d'Angleterre (discours de Fulton par Winston Churchill en 1946), par la bourgeoisie et par l'État bourgeois des États-Unis et appuyée par les États capitalistes contre le socialisme) :

 

- la Grèce, a été placée sous une dictature fasciste par les troupes britanniques pour empêcher la prise du pouvoir par les partisans grecs.

 

La liste des interventions impérialistes est longue [à compléter] :

Corée (1950), Iran (1953), Guatemala (1954), Égypte (1956), Brésil (1964)

 

 La bourgeoisie a fait cela pour deux raisons :la dictature voilée

 

LE TEXTE SUIVANT EST À CORRIGER : (1) dans les pays développés industriellement et commercialement, qui dominent d'autres pays (leurs colonies, les pays dépendants économiquement et politiquement, et aujourd'hui les néo-colonies militairement occupées)  la bourgeoisie a finalement accordé au prolétariat et au peuple certains droits et libertés (liberté de parole, de presse, d'association).  La bourgeoisie a fait cela pour deux raisons :

 

(a) à cause des luttes, très nombreuses et très dures du prolétariat et du peuple contre la bourgeosie et son État;

(b) parce que le patronat, la bourgeoisie et l'État des pays  (ontre la bourgeoisie et contre l'État capitaliste

, une Constitution  le régime politique est une dictature La démocratie bourgeoise est aussi une dictature bourgeoise sur le prolétariat : elle est une démocratie pour 

 

PARTIE 6 - L'AFFIRMATION QUE LES ÉTATS-UNIS SONT AUJOURD'HUI UN PAYS COMPLÈTEMENT FASCISTE DÉMOBILISE-T-ELLE LA RÉSISTANCE DU PROLÉTARIAT ET DU PEUPLE ÉTATSUNIEN?  NOUS CROYONS QUE NON, AU CONTRAIRE - SELON NOUS LE FAIT DE CACHER CES FAITS RENFORCE LE FASCISME ET LA GUERRE : 

 

D'excellents camarades canadiens et étatsuniens disent : «Car une fois que l'on a dit cela, il ne reste plus rien à faire». [À EXPLIQUER]

 

 

Nos sources (États-Unis, Canada et autres pays) :

 

analystes politiques

professeurs universitaires

journalistes (CBC, etc.)

politiciens (Jesse Ventura, etc.)

ex-militaires

ex-membres de la C.I.A. (Susan Lindauer, etc.)

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Éditorial
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 01:37

11 septembre 2001 - Coup d'État fasciste et prétexte pour étendre l'hégémonie du bloc impérialiste dirigé par les États-Unis (Première partie)

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada

20131008

 

Les événements survenus le 11 septembre 2001 aux États-Unis :

 

Il y a douze ans, le 11 septembre 2001, à New York, plusieurs événements terroristes sont survenus, contre des cibles civiles et militaires des États-Unis, causant la mort à environ trois mille citoyennes et citoyens :

 

- deux avions se sont écrasés sur les tours numéro 1 et numéro 2 du World Trade Center de New York, tuant environ trois mille citoyennes et citoyens états-uniens;

 

- peu de temps après, les grands médias étatsuniens, les médias mondiaux et le gouvernement des États-Unis, et, plus tard la commission d'enquête du gouvernement étatsunien ont affirmé affirmé qu'il s'agissait de deux avions pilotés par des terroristes liés à Ossama Ben Laden et au régime des "talibans"en Afghanistan.

 

- ensuite, la tour numéro 7 du World Trade Center, dans laquelle des incendies quelques étages  s'est effondrée toute seule.  Plus tard, dans une entrevue, le propriétaire du World Trade Center a expliqué que la décision de "pull" (c'est-à-dire, en jargon des spécialistes en démolition contrôlée, de détruire cette tour) à cause de quelques incendies qui, selon lui, risquaient de provoquer l'effondrement de cette tour.  Cette tour, s'est effondrée en 7 secondes, tout à fait comme les deux premières tours;

 

- un engin volant a heurté le Pentagone, tuant d'autres citoyennes et citoyens étatsuniens et laissant un trou qui n'a pas pu être causé par l'avion de passagers, qui, selon le gouvernement, aurait été la cause.  On n'a retrouvé que quelques pièces d'avions, en quantité nettement insuffisante.  Le trou laissé par l'engin volant était trop petit pour avoir été causé par un avion de passagers;

 

- en Pensylvannie, les médias et le gouvernement des États-Unis ont affirmé qu'un quatrième avion de passagers se serait écrasé en Pensylvannie, mais, comme dans le cas de l'attaque contre le Pentagone, on a trouvé un trou, cette fois dans le sol, mais il n'y avait pas de débris d'avion;

 

- dans les jours, les mois et les années qui ont suivi, les grands médias étatsuniens, les médias mondiaux, le gouvernement des États-Unis, la commission d'enquête mise sur pied par le gouvernement des États-Unis ont maintenu la version officielle : tous ces incidents ont été organisés par Ossama Ben Laden, les terroristes d'Al Qaeda, le régime des "talibans" d'Afghanistan.

 

Le 11 septembre 2001 : Mesures prises par les États-Unis :

(1) l'élimination des droits et libertés et de la Constitution des États-Unis - l'instauration d'un régime fasciste - les lois fascistes : Patriot Act, National Defence Authorization Act, entre autres; et

(2) le lancement de guerres de conquête pour instaurer l'hégémonie du bloc impérialiste dirigé par les États-Unis (pays de l'OTAN comme le Canada, les pays d'Europe et d'autres pays) :

 

(1) la soi-disant "guerre contre le terrorisme" justifiant l'élimination des droits et des libertés civiles, l'Habeas Corpus, et, à toutes fins pratiques, la Constitution des États-Unis et établissement d'une dictature ouverte de l'oligarchie financière mondiale (Acte patriote, National Defense Authorization Act, lois soi-disant anti-terroriste au Canada et dans la plupart des pays, etc.); et (2) le déclenchement d'une série de guerre d'invasion et d'occupation par les États-Unis.

 

Le gouvernement des États-Unis annonce ouvertement leur "road map" dans la soi-disant "lutte contre le terrorisme".  La "Road Map", c'est-à-dire la "feuille de route" est la carte des pays que les États-Unis veulent conquérir

-par des interventions militaires;

- des coups d'État ("Regime Changes" - Changements de régime);

- l'envoi d'armées de mercenaires terroristes (comme en Syrie);

- les menaces.

Le but des États-Unis est d'instaurer l'hégémonie mondiale du bloc impérialiste qu'ils dirigent.

Ce bloc impérialiste est constitué par les pays membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

Le Canada, comme pays membre de ce pacte militaire d'agression et de conquête du bloc impérialiste dirigé par les États-Unis.

Le Canada participe aux opérations de conquête impérialiste ainsi que les pays d'Europe et les autres pays membres de l'OTAN.

En 1999, par exemple, le Canada a bombardé des hôpitaux, des installations ferroviaires, des réseaux de distribution d'électricité et d'eau d'un pays qui a été démantelé par l'OTAN, la Yougoslavie, pays qui n'existe plus et qui a été divisé en une série de petits pays, faciles à dominer.

 

- en moins de temps qu'il n'en faut pour préparer une offensive militaire d'aussi grande envergure, le gouvernement des États-Unis a attaqué l'Afghanistan, a occupé le territoire et a remplacé le gouvernement islamiste par un gouvernement favorable aux États-Unis.

 

La version du gouvernement des États-Unis est absolument impossible :

 

Un nombre croissant de citoyennes/ens et de groupes scientifique des États-Unis et du monde exigent la tenue d'une nouvelle commission d'enquête indépendante du gouvernement :

 

L'organisation "Architects and Engineers for 9/11 Truth" (Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11 september) regroupe 1 500 architectes, ingénieurs, chimistes, physiciens, spécialistes en structures métalliques, experts en démolition contrôlée, affirment que les dommages causés par les 2 avions qui se sont écrasés contre les 2 tours du World Trade Center est impossible, et que l'effondrement de la tour numéro 7, comme les 2 autres tours, est dû a une opération de démolition contrôlée.

 

De plus en plus de témoignages et de preuves de pompiers, d'ex-militaires, d'ex-agents de la Central Intelligence Agency (la C.I.A.) sont recueillis sur l'organisation des événements du 11 septembre 2001.  Ces documents sont disponibles entre autres parmi les vidéo-clips de YouTube.  Nous diffuserons bientôt une liste des vidéo-clips irréfutables.  Il existe également des vidéo-clips qui n'ont aucune valeur en tant que preuve.

 

Les preuves d'un "Inside Job" (travail clandestin) et d'une "False Flag Operation" sont très nombreuses et irréfutables :

 

Voici quelques preuves irréfutables de l'organisation "Architects and Engineers for 9/11 Truth" (Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11 septembre) :

 

- les tours numéro 1 et 2 se sont effondrées de haut en bas, respectivement en 11 et 10 secondes, à la vitesse de la chute libre des corps, de façon parfaitement verticale;

 

- les vidéos montrent des projection de ciment pulvérisé d'étage par étage, à partir du sommet des 2 tours, de haut en bas;

 

- des séries d'explosions ont été entendues par les pompiers;

 

- des poutres d'acier sont allé se planter dans les édifices avoisinnants;

 

- des morceaux de chair humaine ont été projetés vers les édifices environnants;

 

- les vidéos montrent des coulées de métal en fusion;

 

- du "Nanothermite" et du souffre ont été retrouvés dans les décombres;

 

- des milliers de petites billes de métal fondu ont été retrouvés dans les décombres;

 

- les structures d'acier des 3 tours étaient conçues pour résister aux chocs et aux incendies;

 

- la combustion du kérosène des avions atteint 750 degrés Farenheit au maximum, alors que les structures ne peuvent fondre qu'à 1 300 degrés Farenheit, température atteinte par la combustion de "Thermite" et de "Nanotermite";

 

- pendant des jours, la température des décombres faisait fondre les bottes des pompiers, ce qui indique qu'une substance a continué à brûler sous les tonnes de décombres;

 

- les autorités ont enlevé tous les éléments de structure au moyen de 400 chargements de camions par jour; ces éléments de structure ont été envoyés en Chine pour y être vendues, enlevant ainsi toute possibilité d'analyse légiste des structures, en violation avec les lois exigeant l'analyse des causes d'un effondrement d'immeuble;

 

- la commission d'enquête organisée par le gouvernement des États-Unis (1) a refusé d'écouter les témoignages des pompiers; (2) elle a refusé de faire enquête sur la présence de "Thermite" et de "Nanothermite" dans les décombres; (3) elle a présenté des explications qui ont été totalement démenties par l'organisation "Architects and Engineers for 9/11 Truth" (Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11 septembre); etc.

 

L'incendie du Reichstag (Allemagne 1933 - Instauration de la dictature nazie et préparatif des guerres de conquête par l'impérialisme allemand) et les événements du 11 septembre 2001 (États-Unis)

 

[Nous traiterons de ce parallèle dans une nouvelle version de cet article]

La situation des États-Unis - un impérialisme ancien en chute libre - Les contradictions violentes, aux États-Unis, entre la haute bourgeoisie impérialiste et le prolétariat et le peuple étatsuniens :
La situation est toujours très bonne pour la haute bourgeoisie, elle est de plus en plus catastrophique pour le prolétariat et le peuples des États-Unis.  Mais de très nombreux indices montrent que, dans leur ensemble, les États-Unis sont en chute libre et se dirigent vers une catastrophe :

 

L'oligarchie étatsunienne (grands capitalistes financiers, industriels, banquiers, commerçants, etc.), c'est-à-dire la haute bourgeoisie, ne pourra s'en tirer qu'en renforçant sa machine de répression et sa machine de guerre.

Les capitalistes préfère la dictature fasciste à la social-démocratie

 

Pour faire plus de profits, les capitalistes étatsuniens ont  préféré transférer leurs usines dans les pays où les salaires de misère sont vertigineusement inférieurs aux salaires des travailleuses/eurs des États-Unis.

Les salaires de misère en Chine, au Mexique, au Bangladesh et dans des centaines de pays sont imposés par des États dirigés par les capitalistes.  En Chine, la période de "Démocratie nouvelle", c'est-à-dire de collaboration de l'Etat de 1949 et de bourgeoisie nationale a été suivie par la restauration du capitalisme.  La Chine exporte des capitaux (une des caractéristique, selon Lénine, de l'impérialisme.  La Chine achète des mines, des installations industrielles dans plusieurs pays).  Si la main-d'oeuvre surexploité de Chine, du Mexique, au Bangladesh enrichit les capitalistes étatsuniens, les capitaux des États-Unis  sont spéculatifs et non productifs : ils ne créent pas d'emplois aux États-Unis, ils sont placés leurs capitaux en Chine et ailleurs pour faire des profits.  Aux États-Unis il y a de moins en moins d'emplois car les capitalistes états-uniens n'y investissent plus.

 

- les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), en raison de la surexploitation de la main-d'oeuvre, sont en train de devenir des puissances industrielles modernes, beaucoup plus compétitives que les États-Unis;

 

- Lors de la crise financière de 2008 qu'ils ont créée, les banquiers, les fabricants d'auto ont reçu des milliards de dollars du gouvernement (argent des taxtes des contribuables étatsuniens).  Cet argent était celui payé en impôts par les contribuables, qui se sont fait voler de plus de 70 milliards de dollars;

 

- La banlance de paiement : les États-Unis ont une dette de 1 500 trillions de dollars.

 

- Le dollard états-unien ne vaut plus rien.

 

Nous reviendrons sur toutes ces questions. 

 

[À SUIVRE] 

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Éditorial
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages