Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 18:10

______________________________________________________

 

Bilan de la lutte contre le révisionnisme et pour la reconstruction du mouvement communiste international

 

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 21 déc. 2013

 ______________________________________________________

 

De multiples efforts sont réalisés par les organisation communistes authentiques aux États-Unis, dans les pays d'Europe (France), d'Amérique latine, d'Afrique et d'Asie.

 

Au Canada, certains groupes travaillent pour la reconstruction du Parti communiste et du Mouvement communiste international.

 

En 2014, il sera nécessaire de développer au niveau national et international l'unité des marxistes-léninistes :

(1) Unité idéologique-théorique;

(2) Unité politique-programmatique;

(3) Unité organisationnelle.

____________________________________________________________

 

(1) ACCORDS SUR L'UNITÉ IDÉOLOGIQUE-PROGRAMMATIQUE :

________________________________________________________

 

1.1 - ACCORDS SUR LA DOCTRINE MARXISTE-LÉNINISTE :

 

Doctrine marxiste-léniniste : Marx et Engels, Lénine et Staline, Hoxha, etc.

 

1.2 - ACCORD SUR LA JUSTESSE DES PRINCIPES SUIVIS PAR LÉNINE ET STALINE POUR LA CONSTRUCTION DE L'URSS de la Révolution d'Octobre (1917) au virage révisionniste de Khrouchtchev (1953-1956)

 

1.3 - ACCORD SUR LES CARACTÉRISTIQUES DU VIRAGE RÉVISIONNISTE : caractéristiques du virage révisionniste officiel à partir du 20ème Congrès du PC de l'URSS (1956) :

 

1.4 - ACCORD SUR LA DÉFINITION DU RÉVISIONNISME MODERNE :

 

Accord sur la justesse des positions de l'Albanie - Textes d'Enver Hoxha (1960);

 

Accord sur la justesse de positions de la Chine (1963-1964)

[Texte : «Débat sur la ligne générale du Mouvement communiste international» Chine/URSS]

 

(A) Théorie des «Trois pacifiques» :


(1) Voie pacifique vers le socialisme;

(2) Coexistence pacifique (à la Khrouchtchev et non à la Lénine) visant la paix entre le capitalisme et le soi-disant socialisme;

(3) Compétion pacifique - l'URSS se lance sur le marché international comme un pays impérialiste (debut du social-impérialisme soviétique, c'est-à-dire du socialisme en paroles et de l'impérialisme dans les faits).  Entre autres, non-développement de Cuba, maintenu comme colonie de l'URSS.

 

(B) Théorie des «Deux tout entiers» :

 

(1) Le Parti "du peuple tout entier" et non Parti du prolétariat; et

(2) L'État "du peuple tout entier" et non État du prolétariat.


ACCORD SUR LES CARACTÉRISTIQUES DU RÉVISIONNISME :

 

-Abandon des «Trois principes fondamentaux» du marxisme-léninisme : (1) abandon de la voie révolutionnaire comme moyen de prendre le pouvoir; (2) abandon de la dictature du prolétariat; (3) abandon de l'expropriation des capitaliste et de l'édification du socialisme;

-Voie nationale de chaque parti communiste

-Opportunisme de la fin de la 2e Internationale (combattu avec acharnement par Lénine) : retour à l'électoralisme comme seul moyen; réformisme; crétinisme parlementaire, etc.

-Rupture de l'unité du Mouvement communiste international;

-Retour à la propriété privée;

-Destruction de la planification socialiste;

-Destruction des structures de production et de répartition socialistes (démantèlement des Stations de tracteurs et de machines agricoles, qui desservaient les kolhozes et les sovkhozes;

-etc.

__________________________________________________________

 

ACCORD SUR LA DESCRIPTION DES RÉVISIONNISMES MODERNES :

(Par distinction au Révisionnisme ancien (Bernstein, Kautsky, etc.) de la 2e Internationale) :


Le révisionnisme moderne a commencé à détruire le Mouvement communiste de l'intérieur (destruction du Parti, du socialisme dans le pays, du Mouvement communiste international :

 

par le remplacement des principes marxistes- léninistes par des principes révisionnistes.

 

CHRONOLOGIE DES DIFFÉRENTS RÉVISIONNISME :

 

(1) 1943 - révisionnisme États-Unis et Canada - Earl Browder et Tim Buck (1943) - Camarade Fergus McKean : départ du parti "communiste" (1945); publication de son livre «Communism versus Opportunism» (1946);

 

(2) 1948 - révisionnisme yougoslave - Tito et le plan Marshall

 

(3) 1949 - révisionnisme chinois - au lieu de développer le socialisme, le PC chinois développe la «Démocratie nouvelle» (alliance avec la bourgeoisie nationale chinoise, qui va peu à peu contrôler le Parti et l'État chinois);

 

(4) 1953-1956 - révisionnisme soviétique - Assassinat de Staline par la clique révisionniste de Khrouchtchev (1953); 20ème Congrès du PC de l'URSS (1956);

 

(5) 1980 - révisionnisme «eurocommuniste» (amorcé depuis longtemps - France, Espagne, Italie)

________________________________________________________

 

 

ACCORD SUR LES LUTTES SUBSÉQUENTES contre le révisionnisme - Albanie, Chine et partis communistes du Brésil, etc. (1960-1980);

- Nécessité des communistes de se mettre d'accord sur «Par où commencer?» et «Que faire?» pour reconstruire un et un seul parti communiste authentique dans chaque pays, et un et un seul Mouvement communiste international.

__________________________________________________________

 

(2) l'unité politique-programmatique :

________________________________________________________


Lénine et le travail de l'«Iskra» (1900) et du 2ème Congrès du POSDR (1903) pour établir le programme du Parti :

(A) le programme maximal; et

(B) le programme minimal :

 

(A) Le programme maximal que nous adoptons, comme Lénine en 1903, est celui de Marx et de Lénine.

 

Ce programme est basé sur ce que nous appelons les «Trois principes fondamentaux du marxisme-léninisme», tout en reconnaissant que les différents principes fondamentaux du maxisme-léninisme sont étroitement liés à ces 3 principes et sont aussi essentiel que chaque maillon d'une chaîne :

 

(1) voie révolutionnaire;

(2) dictature du prolétariat;

(3) expropriation des capitalistes : collectivisation des moyens de production et édification de l'économie et de la société socialiste.

 

(2) le programme minimal de luttes (travail avant la révolution socialiste) - lutte pour la démocratie et le renversement de la dictature tsariste - Aujourd'hui il s'agit d'élaborer le programme minimal de luttes contre la dictature de plus en plus ouverte et sanglante du Capital.

__________________________________________________________

 

(3) unité organisationnelle :

________________________________________________________


Pour unification les marxistes-léninistes authentiques du Canada en un et un seul parti communiste, et du monde en un seul Mouvement communiste international, nous considérons essentiels et indiscutables les «Trois principes fondamentaux» mentionnés ci-dessus.  «Reconstruction communiste Canada» ne débattra qu'avec les personnes et les organisations qui reconnaissent la validité universelle des «Trois principes fondamentaux».


Élaboration des Statuts du futur Parti communiste du Canada.

________________________________________________________

 

Tâches fondamentales des communistes pour 2014 :

 ________________________________________________________


- formation de cercles d'études marxistes-léniniste;

- élaboration d'analyses historiques;

- diffusion des «classiques» (Marx et Engels, Lénine et Staline, Hoxha)

- organisation de débats entre personnes et organisations qui se déclarent communistes et adhèrent aux 3 principes fondamentaux;

- appui aux luttes du prolétariat et du peuple en général - appui anti-capitaliste, anti-impérialiste, appui aux luttes des travailleurs, appui à la transformation du syndicalisme de collaboration de classe en un syndicalisme de lutte de classes, etc.

 

«Reconstruction communiste Canada» invite les personnes et les organisations qui adoptent les «Trois principes» à des rencontres.

_________________________________________________________

 

VOIR ÉGALEMENT DANS CE BLOG : Bilan catastrophique sur les plans économique, politique et social de 2013 pour le prolétariat et les peuples du monde.

__________________________________________________________

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 17:30

__________________________________________________________

 

Bilan catastrophique, pour le prolétariat mondial et pour les peuples du monde, sur les plans économique, politique et social, de 2013  :

 

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 21 déc. 2013

_________________________________________________________


L'inévitabilité des crises économiques mondiales, de la montée du fascisme et du développement des guerres impérialistes régionales et  mondiales sous le régime capitaliste parvenu à son stade suprême, celui de l'impérialisme.

 

Cela est dû à la concentration toujours plus grande des capitaux, des moyens de production, du pouvoir économique, politique et militaire des différentes puissances impérialistes, à la concurrence mondiale effrénée des monopoles et des puissances impérialistes pour des ressources, etc., à la tentative des différentes puissances de rediviser le monde selon de nouvelles frontières à leur avantage (ressources naturelles, marchés pour écouler leurs marchandises, pour implanter leurs capitaux, leurs usines, acquisition de points stratégiques économiques, politiques et militaires, etc.)

_____________________________________________________________

 

Une condition est essentielle pour éviter la crise, le fascisme et la guerre : l'existence (et dans notre cas la reconstruction) d'un parti communiste et d'un mouvement communiste au Canada et dans le monde.

 

(1) Lénine et le Parti bolchévik ont mis fin à la 1ère guerre mondiale en déclenchant la Révolution d'Octobre (1917) et le prolétariat révolutionnaire et les peuples soviétiques ont défendu la paix et le socialisme; 

 

(2) À la veille de la 2e Guerre mondiale, le prolétariat et les peuples du monde avaient des Partis communistes autentiques, un dans chaque pays, ainsi qu'un et un seul Mouvement communiste international;

 

(3) Aujourd'hui, les révisionnistes ont détruit, DE L'INTÉRIEUR, les Partis communistes et le Mouvement communiste international, qui ne sont plus que des détritus sur les plans idéologique, politique et organisationnel.

 

Aujourd'hui, dans les 3 Amériques, en Europe, en Afrique, en Asie, des militantes/ants et des organisations communistes sont en train de reconstruire des partis communistes authentiques et un Mouvement communiste international authentique.

___________________________________________________________


BILAN CATASTROPHIQUE DE 2013 :

 

___________________________________________________________

 

1) L'inévitable approfondissement de la crise économique, politique, sociale, écologique, alimentaire, humanitaire, etc. :

__________________________________________________________

 

- Crise du dollar - Le dollar vaut de moins en moins car le Federal Reserve System imprime de l'argent pour la guerre, pour la surveillance des citoyennes/ens du pays et pour l'aide sociale pour maintenir la paix sociale - Préparatifs de guerre civile aux États-Unis;

 

__________________________________________________________


(2) L'inévitable montée du fascisme aux États-Unis et dans le monde : 

__________________________________________________________


Inévitable montée du fascisme - particulièrement aux États-Unis depuis le «National Defense Authorization Act» (autorisation donnée aux militaires d'arrêter des citoyens sans mandat, de les emprisonner sans procès, sans droit à des avocats, de les torturer, de tuer des citoyennes/ens accusés de terrorisme par "les autorités" - Militarisation de la police, chars d'assaut urbain, multiplication de centre de détention et de torture.

___________________________________________________________


(3) Les inévitables intensification et multiplication des guerres régionales et des guerres civiles;

L'inévitable course aux armements entre les deux blocs impérialistes et;

Les inévitables préparatifs d'une Troisième guerre mondiale.

___________________________________________________________

 

 

(1) Bloc impérialiste dirigé par les États-Unis (Canada, pays d'Europe, etc.);

 

(2) Le pacte militaire Chine-Russie (en réponse aux menaces et aux interventions constantes des États-Unis, qui veut étendre son hégémonie à toute la planète, conséquent avec la logique impérialiste : un des deux blocs doit défaire l'autre.

 

______________________________________________________

 

VOIR ÉGALEMENT DANS CE BLOG :

 

Bilan de la lutte contre le révisionnisme et pour la reconstruction du mouvement communiste international :

______________________________________________________

 

 

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 16:34

___________________________________________________________________________________

 

Le rôle primordial, selon Lénine, de l'«élément conscient» et le rôle de «Reconstruction communiste Canada»

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 11 déc. 2013

___________________________________________________________________________________

 

Voici ce qu'écrit Lénine dans «Que faire?», en 1902 :

 

«Plus le mouvement socialiste dans un pays est jeune, et plus énergiquement il faut battre en brèche toutes les tentatives faites pour consolider l'idéologie non socialiste, plus résolument il faut mettre les ouvrier en garde contre les mauvais conseilleurs qui crient à la "surestimation" de l'élément conscient.»

 

L'élément conscient est le facteur le plus important de la lutte de classe.

Le rôle des communistes dans le mouvement ouvrier, dans le mouvement socialiste, est d'expliquer :

 

Les 3 facteurs d'enrichissement des capitalistes :

 

- l'exploitation des travailleurs (plus-value, etc.);

- l'oppression économique, politique et sociale des peuples par les États capitalistes

- le pillage des ressources naturelles locales et des autres pays par les multinationales canadiennes, étatsuniennes, etc.

 

Les 3 conséquences de l'impérialisme :

 

- la crise (économique, écologique, humanitaire, alimentaire, etc.)

- le fascisme;

- les guerre (civiles, régionales et mondiales)

 

Le projet «Reconstruction communiste Canada» considère que nous sommes à une nouvelle étape, peut-être la 3ème étape du Mouvement communiste international :

 

1ère étape : La Révolution d'Octobre et la fondation de la 3ème Internationale, qui a contribué à la formation des Partis communistes authentique dans la plupart des pays en 1922;

 

2ème étape : La lutte contre le révisionnisme khrouchtchévien, à partir de 1960 par Enver Hoxha, du PTA (Albanie), du PC do Brasil (Brésil), du Parti communiste chinois (Débat sur la ligne générale du Mouvement communiste international - 1963-1964).

 

L'élément conscient c'est la connaissance de la réalité et de l'action à entreprendre.  La conscience des analyses totalement anti-marxistes-léniniste des partis révisionnistes qui ont suivi Khrouchtchev et l'URSS révisionniste a donné naissance à une série de partis qui se réclamaient du communisme.

 

Mais vers 1980, des marxistes-léninistes, en Albanie et en France, ont approfondi leur analyse et ont critiqué Mao, le parti chinois et le suivisme des parti "marxistes-léninistes" par rapport au parti chinois.

 

La 3ème étape consiste à développer, au sein du mouvement communiste canadien et du Mouvement communiste international une analyse correct de la situation nationale et internationale, afin de reconstruire le mouvement communiste.

 

La connaissance est acquise (1) par l'expérience directe; (2) par l'expérience indirecte.

 

Il est normal qu'il y ait une grande différence entre :

- les militantes/ants de pays développés, qui vivent sous la dictature douce et voilée de la bourgeoisie canadienne ou européenne; et

- les militantes/ants de pays sous la dictature ouverte et sauvage de la bourgeoisie et de l'impérialisme des pays dominés.

 

Mais les communistes canadiens doivent franchir l'écart et s'éduquer auprès des communistes des pays où règne la crise, le fascisme, la guerre.

 

C'est cela l'«élément conscient» qui exige la solidarité internationale / l'internationalisme prolétarien.

 

 Buts de Reconstruction communiste Canada - 2e version - Brouillon :


Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 11 oct. 2013 - Brouillon  

 

L'histoire glorieuse du Parti communiste du Canada de 1922 à 1943 :

 

Le Parti communiste du Canada, de sa naissance, en 1922, à son virage révisionniste, en 1943, a été un parti communiste exemplaire :

(1) appui des futurs membres du Parti à la République des Soviets, attaquée par 14 puissances impérialistes (dont le Canada, l'Angleterre, les États-Unis, la France, etc. (Mouvement Hands Off Russia;

(2) diffusion du marxisme-léninisme;

(3) organisateurs des fermiers et syndicalisation des ouvriers;

(4) lutte contre l'oppression et la répression des travailleurs et du peuple par l'État des capitalistes canadiens;

(5) sur le plan international, dénonciation du fascisme italien (au pourvoir en 1922) et allemand (au pouvoir en 1933);

(6) 1935 - Front uni contre le fascisme et la guerre - 7e Congrès de l'Internationale communiste;

(7) 1936-1938 - organisation et appui au Bataillon McKenzie-Papineau (1 300 communistes et anti-fascistes canadiens qui sont allés combattre dans les Brigades internationales durant la guerre civile d'Espagne (1936-1938);

(8) lutte contre les politiques anti-ouvrières et anti-démocratiques de l'État de la bourgeoisie canadienne.

 

1943 - Virage révisionniste des P.C. aux États-Unis et au Canada :

 

En 1943, aux États-Unis et au Canada, Earl Browder et Tim Buck, dirigeants des partis communistes des États-Unis et du Canada, avaient adopté une ligne révisionniste.

 

En 1946, le dirigeant communiste canadien Fergus McKean jouera un rôle exemplaire en dénonçant des positions révisionnistes d'Earl Browder et de Tim Buck dans son livre "Communisme versus opportunisme".  

 

1948 - Virage révisionniste de Tito en Yougoslavie, corrompu par le Plan Marshal;

 

1953-1956 - Le virage révisionniste le plus grave survient en URSS, avec la trahison de Khrouchtchev :

 

(1) 1953, assassinat de Staline;

 

(2) de 1953 à 1956, renvoi par les révisionniste de communistes occupant des fonctions dans le Parti et dans l'État soviétiques;

 

(3) 1956, Congrès bidon du P.C. de l'URSS;

 

(4) démantèlement graduel de la planification et de l'économie socialiste de l'URSS;

 

(5) début du social-impérialisme soviétique (socialiste en paroles et impérialiste dans les faits) .

 

L'adoption de la ligne révisionniste, c'est-à-dire l'abandon des principes communistes élaborés et appliqués par Marx et Engels, Lénine et Staline, allaient être le début de la destruction de l'ensemble des partis communistes, du Mouvement communiste international, de l'URSS et de la plupart des pays socialistes.

 

La trahison de Khrouchtchev suscite de vives réactions au sein du prolétariat et du peuple soviétiques, et l'organisation de la lutte des communistes contre les révisionnistes modernes.

 

1960 - Naissance du nouveau mouvement marxiste-léniniste opposé au révisionnisme soviétique :

 

Au sein des partis communistes et le Mouvement communiste international commence le grand débat et la grande lutte sur la ligne général du mouvement communiste international.  Les partis communistes de plusieurs pays (Albanie, Brésil, Chine, etc.) commencent à dénoncer la trahison de Khrouchtchev et le virage révisionniste.  Les partis d'Albanie et de Chine se distinguent par le lutte contre le révisionnisme moderne et contre l'URSS tombée sous la direction de Khrouchtchev et devenue révisionniste et social-impérialiste.

 

La naissance d'un nouveau mouvement marxiste-léniniste dans le monde entier :

 

À partir de la fin de la décénie 60 (guerre du Vietnam, Mai 68, mouvements de libération d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, une partie de la génération des "baby boomers" (personnes nées pendant le boom (explosion) de natalité survenu après 1945, après la fin de la 2e guerre mondiale), découvre le marxisme-léninisme.

 

Mon parcours :

 

Pendant le début des années 70, je deviens sympathisant puis membre d'organisations qui se déclarent marxistes :

 

(1) le groupe opportuniste Mobilisation;

 

(2) la Ligue communiste (marxiste-léniniste) du Canada [LC(ML)C], qui se déclare marxiste-léniniste de pensée Mao Tsé-toung, et qui vise à créer le parti révolutionnaire prolétarien visant la révolution, la dictature du prolétariat et la confiscation des moyens de production entre les mains des capitalistes et l'édification de l'économie socialiste au Canada.  L'organisation EN LUTTE! aura une ligne et des objectifs très semblables.  Ces deux organisations se développeront rapidement au Québec et en partie dans le reste du Canada;

 

(3) le Parti communiste ouvrier (PCO), sera finalement créé par la LC(ML)C.

 

1983 - chute d'EN LUTTE! et du PCO :

 

Je cesse de militer pendant quelque temps.  Je n'ai pas encore assez de données pour comprendre les contradictions et le rôle révisionniste joué par Mao.  Période d'inactivité politique et d'extrême désaroi pour la plupart des ex-militantes et militants.

 

Avec le bombardement du Panama, je reprend la lutte politique :

 

Après une longue période d'inactivité puis d militantisme sans parti, j'adhère au Groupe action socialiste (GAS);

Au sein d'Action socialiste, un groupe de militants manifeste de profondes divergeances avec la direction du GAS.

Le groupe se sépare du GAS.  Au début, je n'appuie aucun des deux groupes, mais ensuite j'adhère au groupe qui s'est séparé du GAS.  Ce groupe deviendra le «Groupe communiste ouvrier» (GCO) et publiera "La nouvelle forge";

.  

Le GCO se rapproche du Parti communiste du Canada.  Après une période de travail commun, le GCO se transforme en Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada).

 

Nous sommes plusieurs, venus du PCO, qui voulons que notre nouveau parti reprenne les positions marxistes-léninistes qui l'avaient caractérisé le glorieux Parti communiste du Canada, qui a été marxiste-léniniste de sa fondation (1922) à sa dérive révisionniste (1943).

 

En 2007, je crée ce blog (antonio.artuso.over-blog.com»).

En tant que membre du Parti communiste du Québec (Section du Parti communiste du Canada), je veux développer au maximum mon parti sur les plans :  

(1) idéologique-théorique;

(2) politique (développement et renforcement d'un programme marxiste-léniniste; et

(3) organisationnel.

 

En 2001, à son 33ème Congrès, le PCQ / PCC a adopté un programme révisionniste.    

Par esprit de discipline, je n'ai pas commencé à lutter contre les positions révisionnistes.

 

En février 2010, au 36ème Congrès de ce parti, après avoir lutté pour reprendre la ligne marxiste-léniniste et combattre le révisionnisme, j'ai démissionné.  En effet, il était évident que les directions fédérale et provinciale de ce parti étaient profondément révisionniste.

 

J'avais déjà commencé à me mettre en contact avec d'autres militantes/ants, groupes et partis qui se réclamaient du communisme.

 

J'ai adhéré à Northstar Compass, mouvement pour la reconstruction de l'URSS et du socialisme.

 

Le 25 mars 2010, j'ai rencontré le camarade Adélard Paquin, éditeur du bulletin en français de Northstar Compass.  Nous avons commencé à discuter ensemble.  Le camarade Paquin s'objectait au fait que je considérais Mao comme étant un communiste.

 

Le 2 juin 2010, j'ai décidé de fonder un bulletin et un mouvement, Reconstruction communiste Canada,

 

Le but de Reconstruction communiste Canada est de contribuer :

(1) à la reconstruction d'un et d'un seul Parti communiste du Canada (selon la ligne marxistes-léniniste qui l'a caractérisé de 1922 à 1943); et

(2) à la reconstruction d'un et d'un seul Mouvement communiste international.

 

Après 2010, je milite avec le camarade Adélard Paquin, qui publie depuis 10 ans le bulletin en langue française de Northstar Compass.  Le bulletin deviendra "L'Étoile du Nord".  Avec la maladie et le décès du camarade Paquin, et avec des difficultés personnelles, j'ai du mal à publier de façon régulière le bulletin.

 

Il y a deux semaines, j'ai commencé à publier des articles dans ce blog fondé en 2007, cette fois pour développer Reconstruction communiste Canada.

 

Les buts de ce blog sont les suivants :

 

(1) faire connaître, promouvoir et appliquer les principes du marxisme-léninisme;

(2) réunir les personnes se réclamant de ces principes;

(3) développer, au niveau du Canada et au niveau international, l'unité (1) théorique-idéologique; (2) politique (autour d'un programme); et (3) organisationnelle (un et un seul parti communiste authentique dans chaque pays, un et un seul Mouvement communiste international authentique).

 

Les principes de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline sont nombreux, mais trois de ces principes sont fondamentaux et distinguent clairement (1) les communistes et (2) les opportunistes (révisionnistes, trotskistes, anarchiste, social-démocrates) :

 

(1) la voie révolutionnaire est la seule qui permettra la création du socialisme;

 

(2) la dictature du prolétariat (État socialiste, Constitution socialiste, milice et armée socialiste, etc.);

 

(3) la confiscation des moyens de production actuellement entre les mains de la bourgeoisie, et l'édification de la société socialiste (collectivisation des moyens de production).

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 00:07

Quelques différences entre les militantes/ants «baby boomers» (nées/és autour de 1945) des années 60, 70 et 80 et les militantes/ants de la génération actuelle

 

1) Les militantes/ants «baby boomers» (nées/és autour de 1945) des années 60, 70 et 80 :

 

La situation de l'après-seconde guerre mondiale :

 

D'une part, chez ces militantes/ants il y a une connaissance indirecte des générations précédentes :

 

Celles et ceux de certains pays ont eu des parents qui ont connu la 2onde Guerre mondiale et des grands-parents qui ont connu la 1ère guerre mondiale.

 

La 2onde Guerre mondiale a signifié, pour certains «baby boomers» le départ du père en tant que soldat, l'occupation de leur pays par les nazis, la participation des parents à la Résistance contre l'occupation, la perte de parents durant le génocide des juifs, la vie difficile en condition de guerre.

 

La 1ère Guerre mondiale, le départ d'un grand-père comme soldat, la misère de la famille, etc.

 

Il y a eu la crise de 1929, la misère pour une grande partie de la population.

 

Les années 60, ont signifié la décolonisation des pays d'Afrique, le développement de l'économie au Québec, le développement de la bourgeoisie québécoise, la lutte contre l'oppression nationale, la conscience de la guerre du Vietnam, des dictatures installées un peu partout par les États-Unis dans le cadre de la «Guerre froide».

 

Pour le prolétariat canadien, la situation s'est améliorée par rapport aux années de misère et de crise.

Naissance de l'État providence (assurance-maladie, bien-être social, etc.).  La bourgeoisie, enrichie par l'exploitation des travailleurs au pays et le pillage des pays du Tiers monde, peut offrir au prolétariat canadien de meilleurs conditions de travail et de vie, pour assurer la paix sociale, éviter les explosions sociales, transformer une partie du prolétariat en aristocratie ouvrière.  La bourgeoisie nationale québécoise travaille avec l'État québécois pour transformer les syndicats en un rouage de l'exploitation (Il s'agit d'une collaboration (1) bourgeoisie; (2) État bourgeois et (3) syndicats et corporations, la formule de Mussolini, avec la différence que ce n'est pas le Duce et les fascistes qui décide, c'est le système électoral et les lois bourgeoises).

 

Les militantes/ants ont, dans les années 60 et 70, une très grande conscience de la situation nationale et internationale :

décolonisation de l'Afrique des années 60 (mouvement inadéquatement comparé, par les nationalistes québécois, à la libération du Québec du colonialisme britannique, alors que le Québec est déjà la nation d'un pays impérialiste), guerre du Vietnam, Cambodge, Laos, mouvement de mai 68 en France, mouvement anti-guerre et pour les droits et libertés civiles des Afro-étatsuniens aux États-Unis, série de dictatures fascistes appuyées par les États-Unis en Espagne de Franco, Portugal de Salazar puis de Caetano, Grèce des colonels, Haïti des Duvalier, Brésil des militaire,

Por en raison des luttes de classe très nombreuses qui ont eu lieu antérieurement au Québec et dans tout le Canada.

 

Aujourd'hui au Québec se trouve, depuis la moitié des années (ouverture du Canada aux immigrants de pays du Tiers-Monde, contrairement à l'immigration antérieur de ressortissants européens).

  

2) Le rôle des révisionnismes (l'URSS et le Mouvement communiste international ont détruit de l'intérieur par Khrouchtchev et les révisionnisme) - Le Mouvement communiste international a été divisé - Malheureusement le révisionnisme a TEMPORAIREMENT gagné la partie :

 

Après la Seconde Guerre mondiale, le Mouvement communiste international a vaincu le fascisme et l'URSS est la seconde puissance mondiale sur les plans économique, politique, social, technologique, scientifique, militaire, culturel.

 

Les puissances impérialistes, effrayées, lancent la Guerre "froide" pour se tourner contre leur ancien allié, l'URSS, et combattre le communisme de la façon la plus ferme et la plus sanglante possible.

 

Le révisionnisme moderne naîtra aux États-Unis et au Canada, à partir des conclusions totalement anti-scientifique d'Earl Browder, leader du PC des États-Unis suite à la Conférence de Téhéran - Il pense que le marxisme-léninisme ne s'applique plus puisque l'URSS, les États-Unis et l'Angleterre sont des alliées, et que la classe ouvrière étatsunienne a un niveau de vie excellent sous le capitalisme - Il faut donc faire alliance avec les partis bourgeois.  Duclos dénonce la ligne fondamentale du mouvement communiste étatsunien comme «une révision notoire du marxisme».  Plusieurs membres du PCF entreprennent une analyse du Parti ouvrier progressiste du Canada et arrivent à la conclusion que «La révision du marxisme était même plus avancée au Canada qu'aux États-Unis» - [ Voir page 16 du livre du camarade Fergus McKean, «Communisme versus opportunisme», (1945), traduit au Québec em 1980 par EN LUTTE!]

 

La lutte entre le révisionnisme moderne et le marxisme-léninisme se développera :

 

- le révisionnisme étatsunien (Earl Browder) et canadien (Tim Buck);

- le révisionnisme yougoslave (Tito) - le plan Marshall et la corruption

- le révisionnisme soviétique (Khrouchtchev) - l'assassinat de Staline, le 20ème Congrès du PC de l'URSS, l'abandon des principes communistes, le début de la restauration du capitalisme en URSS, le mythe des 3 "pacifiques" (voie pacifique vers le socialisme, coexistence pacifique autrement que celle de Lénine et compétition pacifique, c'est-à-dire entrée de l'URSS révisionniste dans l'économie de marché) et le mythe 2 "tout entiers" (le mythe du Parti du peuple tout entier - au lieu du Parti du prolétariat et le mythe de l'État du peuple tout entier - au lieu de l'État du prolétariat)

- le mythe de la "troisième voie" 

- le "non-alignement" - des pays à économie capitaliste qui se disent "non-alignés" (Yougoslavie, Chine, Inde, etc.)

 

Les communistes de plusieurs pays (Albanie, Brésil, Chine, etc.) lutteront à partir des années 60 contre le révisionnisme.

 

Mais la ligne révisionniste triomphera en Chine et en Europe :

 

- le révisionnisme chinois (Mao) - tactique de la "Démocratie nouvelle" (alliance de la bourgeoisie chinoise avec le parti de Mao) - Plusieurs communistes dénoncent le fait qu'en 1949, à la victoire de la Révolution chinoise, Mao ait poursuivi son alliance avec la bourgeoisie nationale chinoise (Démocratie nouvelle) au lieu d'instaurer le socialisme comme Staline en URSS et Hoxha en Albanie.

 

- le révisionnisme "eurocommuniste" (France, Espagne, Italie) - chaque soi-disant P"C" suit sa propre voie, la voie parlementaire, réformiste, électoraliste, etc.

 

La transformation, à partir de 1943, du Parti communiste du Canada en un parti révisionniste.

Dans le Mouvement communiste international, les directions des PC des États-Unis (Earl Browder) et du Canada (Tim Buck) ont été les premiers à adopter des positions révisionnistes :


En 1945, le camarade Fergus McKean a dénoncé le virage révisionniste des deux partis dans son livre «Communism versus Opportunism» (que nous diffusons en anglais, mais pas encore en français - Il a été traduit par EN LUTTE! vers 1980)

 

Aujourd'hui le soi-disant Parti "communiste" du Canada maintient la ligne révisionniste : 

 

(1) ce parti se définit comme étant "marxiste-léniniste" mais :

(a) il refuse d'organiser des cercles de formation des jeunes militants sur les oeuvres de Marx et Engels, de Lénine et de Staline;

(b) il refuse de mentionner les principes révolutionnaires du socialisme scientifique;

 

(2) il refuse d'expliquer la chute de l'URSS - Son programme explique la chute du communisme par des erreurs, sans jamais expliquer lesquelles.  Il est évident que les lecteurs, soumis dès leur naissance au lavage de cerveau, attribueront les erreurs à Staline au lieu de les attribuer à Khrouchtchev.  e ;

 

(3) refusent de combattre contre le révisionnisme, qui a envahi et qui a pourri toute la gauche;

ce parti propose des positions totalement anti-marxistes - Voir son Programme de 2001.

 

La "respectabilité" et l'électoralisme du parti révisionniste :

une tactique pour tromper la bourgeoisie ou le prolétariat?

 

Ce parti cherche a atteindre un niveau de "respectabilité" auprès des travailleurs.

Il fait croire à ses membres que sa tactique est très subtile et intelligente :

- d'une part elle "unit" les masses vers le socialisme

- d'autre part elle "trompe" la bourgeoisie et l'État bourgeois, qui laisse ainsi le "communisme" se développer.

 

Ce parti ne trompe pas la bourgeoisie car il fait exactement ce que la bourgeoisie tolère et encourage : diffuser le réformisme, le spontannéisme, l'économisme.

 

Le parti tompe en fait le prolétariat en orientant ce dernier vers des politiques opportunistes, réfrormistes, électoralistes, qui n'ont rien à voir avec les principes de Marx et d'Engels, de Lénine et de Staline;

 

2) Le contrôle total des médias et des journalistes par les capitalistes (médias privés) et par l'État capitaliste (médias d'État - Société Radio-Canada et Canadian Broadcasting Corporation)

Les médias canadiens (journaux, radio, télévision) sont totalement dirigés par des carriéristes réactionnaires.

 

3) La violence de la répression fasciste par les États capitalistes des années 60, 70 et 80;

 

Les guerres du Vietnam, Laos, Cambodge

Les guerres d'Afrique (Angola, Mozambique, Guiné-Bissau, etc.) - Après la victoire des forces révolutionnaires contre le Portugal MPLA, FRELIMO, les États-Unis ont envoyé des spécialistes de la guerre sale : Jonas Svimbi et l'UNITA (mercenaires et armes) contre les nouveaux  gouvernements révolutionnaires, car ces pays, riches en diamants, or, pétrole et gas naturels, ne devaient pas être abandonnés par les capitalistes à des gouvernements visant le socialisme.

Les techniques de coup d'État

 

4) Le rôle de la religion (face à tant de souffrances), de l'Église catholique [les papes contre la théologie de la libération (Jean-Paul II et son successeur)], des Églises protestantes - Il n'y a rien à faire que se tourner vers Dieu - Prolifération des sectes évangélistes, religion des riches - les chrétiens fascistes des États-Unis, leurs liens avec les hautes sphères du pouvoir. 

 

5) Le développement du consumérisme chez les jeunes;

la fierté des jeunes d'être absolument ignorants en matière de politique - dépolitisation totale des jeunes

Connaissances de comment faire de l'argent mais ignorance totale de comment se fait l'argent (économie politique);

le modèle de vie proposé (être «politically correct» c'est-à-dire être «cool», technologiquement «smart», employé modèle, viser à atteindre des objectifs  

 

TOUT EST À RECOMMENCER :

 

EN SUIVANT LA MÉTHODE DE MARX ET D'ENGELS, LES MILITANTS DOIVENT REPRENDRE LA CRITIQUE ET PRÔNER CLAIREMENT QUE DE TOUS LES NOMBREUX PRINCIPES DU COMMUNISME, TOUS AUSSI IMPORTANTS LES UNS QUE LES AUTRES, TOUS IMBRIQUÉS ÉTROITEMENT LES UNS AVEC LES AUTRES  SONT FONDAMENTAUX POUR FORMER L'IDÉOLOGIE COMMUNISTE, TROIS PRINCIPES SONT FONDAMENTAUX :

 

(1) LA VOIE RÉVOLUTIONNAIRE;

 

(2) LA DICTATURE DU PROLÉTARIAT; ET

 

(3) L'EXPROPRIATION DES CAPITALISTE, LA CONFISCATION DES MOYENS DE PRODUCTION ET L'ÉDIFICATION DE L'ÉCONOMIE ET DE LA SOCIÉTÉ SOCIALISTES; 

 

EN SUIVANT LA MÉTHODE DE LÉNINE, LES COMMUNISTES DOIVENT DÉNONCER LE RÉVISIONNISME DES SOI-DISANT "COMMUNISTES" DES SOI-DISANT "PARTIS COMMUNISTES" COMME LE SOI-DISANT "PARTI COMMUNISTE DU CANADA".

 

DÉNONCER TOUTES LES FORMES D'OPPORTUNISME, DE DROITE ET DE "GAUCHE".

 

DÉNONCER LE RÉVISIONNISME, LE TROTSKISME, L'ANARCHISME, TENDANCES CONTRE RÉVOLUTIONNAIRES BOURGEOISES ET PETIT-BOURGEOISES.

 

PAR CONTRE LA SITUATION EST MAINTENANT RÉVOLUTIONNAIRE AUX ÉTATS-UNIS :

 

- Les États-Unis sont en plein déclin

- L'oligarchie impérialiste étatsunienne et les hautes sphères ont organisé le coup d'État du 11 septembre 2013

- Le peuple des États-Unis est en chômage, ne croit plus son gouvernement

- Autrefois chaque génération pouvait espérer, en travaillant beaucoup, pouvoir atteindre un meilleur niveau de vie supérieur à celui de la génération antérieure: aujourd'hui le chômage, la violence, le risque de faillite des administrations des villes

- Les guerres perpétuelles

etc.

 

LE GOUVERNEMENT ÉTATSUNIEN EST EN TRAIN DE MILITARISER LE PAYS:

- balles

- surveillance des rues

- char d'assaut

- drones

- National Defense Authorization Act - autorisation donnée à l'armée d'arrêter sans mandat, d'emprisonner sans espoir de procès, de torturer et de tuer toute personne accusée par "les autorités" d'être un terroriste.

 

ET L'ON ASSISTE À UNE FERMENTATION DES IDÉES :

DE PLUS EN PLUS D'INTELLECTUELS, DE JOURNALISTES, DE WHISTLEBLOWERS ÉCRIVENT

 

- COMME AVANT LA RÉVOLUTION BOURGEOISE ÉTATSUNIENNE ET LA GUERRE D'INDÉPENDANCE

- COMME AVANT LA RÉVOLUTION BOURGEOISE FRANÇAISE DE 1789

- COMME AVANT LA GUERRE CIVILE ÉTATSUNIENNE DE 1860-1865

 

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 23:12

____________________________________________________________

 

La théologie de la libération - une théorie progressiste mais ni chrétienne ni marxiste - La théologie de la libération contre la théologie de collaboration de classe, d'aliénation, de soumission aux classes dominantes et à l'État capitaliste

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 06-12-2013

____________________________________________________________

 

Voir l'Index chronologique : Notes sur l'histoire des Églises chrétiennes

____________________________________________________________

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 12:20

__________________________________________________________

 

 RCC - Notes sur le projet d'élaboration de la ligne générale de «Reconstruction communiste Canada» sur le syndicalisme

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 02-12-2013

__________________________________________________________

 

Le projet de reconstruction du communisme au niveau national et au niveau international exige un programme dans chaque domaine.

 

Voir les très nombreux textes de Lénine vers 1900 : marxisme et religion, marxisme et programme militaire, marxisme et paysannerie, marxisme et question nationale (texte de Staline), etc.

 

Lénine et les bolcheviks élaboreront, au moyen du journal l'«Iskra» (l'étincelle), en correspondance avec tous les mitantes/ants révolutionnaires social-démocrates de Russie, le programme du Parti communiste qui permettra l'unité (1) théorique-idéologique; (2) politique-programmatique; et (3) organisationnelle nationale et internationale de tous les révolutionnaires marxistes et la construction de l'État socialiste, l'U.R.S.S.

 

Toutes les activités de Lénine, révolutionnaire marxiste, (1890, unification des cellules marxistes; «Par où commencer», «Que faire?», fondation de l'Iskra, 2ème Congrès du P.O.S.D.R. (1903), création du Parti bolchevik séparément des mencheviks, des trotskistes et des autres opportunistes (1912).

 

Positions de «Reconstruction communiste Canada» :

 

[1] De tous les principes fondamentaux de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline, trois principes fondamentaux sont essentiels relativement aux questions syndicales comme à toutes les questions économiques, politiques et sociales dans la lutte de classe qui oppose le prolétariat et les capitalistes :

 

(1) la voie révolutionnaire;


(2) la dictature du prolétariat;


(3) l'expropriation des moyens de production entre les mains de la bourgeoisie et édification de l'économie et de la société socialiste, comme première étape avant la société sans classe et, par conséquent, sans État (le stade du communisme).

 

[2] Les syndicats RCC soutient que la lutte du prolétariat est (1) une lutte de classe; (2) internationale, basée sur la solidarité internationale, sur l'internationalisme prolétarien; (3) économique, politique, sociale et devient, dans les périodes de conflits violents, une lutte militaire.

 

[3] Les syndicats actuels et les bureaucraties syndicales qui les dirige ont une orientation politique, des intérêts personnels (des bureaucrates) et commerciaux (des syndicats), qui vont à l'encontre des intérêts du prolétariat :

- collaboration de classe au lieu de lutte de classe;

- intérêts nationalistes et non internationalistes;

- idéologie bourgeoise et non prolétarienne.

  ____________________________________________________


Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 12:25

Tactiques de la bourgeoisie : la carotte et le baton - entre la répression sanglante et la social-démocratie

 

Interdiction des syndicats - Loi Chapelier - etc.

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 17:05

__________________________________________________

 

 

Pour vulgariser le marxisme-léninisme utilisons l'Internet

Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 20-11-2013

__________________________________________________

 

1) un «Wikipédia» marxiste-léniniste - données et histoire économiques, politiques, sociales, militaires - Les 3 sources du marxisme : les études (1) des philosophes allemands (Hegel, Feuerbach, etc.); (2) des économistes anglais; et (3) les études des révolutionnaires français; - L'histoire du Mouvement communiste international - L'histoire et la situation actuelle des pays - etc.

 

(2) un «Sélection du Readers' Digest» marxiste-léniniste : de petits articles sur la théorie et les pratiques de la lutte de classe, diffusés par des milliers d'Internautes marxistes-léninistes.

__________________________________________________

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 20:44

Note de Reconstruction communiste Canada :

Selon le journal «The Ottawa Citizen», une étude montrait en septembre 2008 que le ministère de la défense du Canada avait dépensé 22 milliards de dollards seulement dans la guerre d'Afghanistan.  D'autre part, le gouvernement canadien est en train de détruire notre système de santé pour le privatiser comme aux États-Unis. Dans notre projet de programme, nous exigeons le retrait immédiat du Canada de l'OTAN et des troupes canadiennes de tous les territoires étrangers.  Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 17-11-2013

http://www.canada.com/ottawacitizen/news/story.html?id=a6e5f168-2417-4184-abfd-375fec9d4ef3

Afghan war costs $22B, so far: study

 

VICTORIA, B.C. - The Afghan war is going to end up costing the Defence Department more than $22 billion, in actual money spent on the mission and future payments to rebuild equipment and provide long-term care for veterans, a military conference heard yesterday.

 
 
 
 
Afghan war costs $22B, so far: study
 

VICTORIA, B.C. - The Afghan war is going to end up costing the Defence Department more than $22 billion, in actual money spent on the mission and future payments to rebuild equipment and provide long-term care for veterans, a military conference heard yesterday.

The figures are contained in a yet-to-be-released study by security analyst David Perry, a former deputy director of Dalhousie University's Centre for Foreign Policy Studies. The study will be included in an upcoming edition of the International Journal published by the Canadian International Council.

However, some of Mr. Perry's findings were discussed yesterday at a conference on maritime affairs attended by military leaders and analysts from Canada, the U.S. and several Asia-Pacific nations.

"This is an important work and bang on with the numbers," said retired Commodore Eric Lerhe, who included some of Mr. Perry's figures in his slide presentation at the conference.

In an interview last night, Mr. Perry said he was not surprised at the numbers he found. "We're fighting a war on the other side of the world and that takes a lot of resources," said Mr. Perry, currently in Ottawa.

He said that the number of Canadian veterans of Afghanistan is projected to be around 41,000 by 2010. That far exceeds the estimated 25,000 Canadian veterans from the Korean War, Mr. Perry said.

Officials with Defence Minister Peter MacKay's office did not respond to a request for comment.

The figures don't include the cost of aid to Afghanistan or the cost of the mission for other federal departments such as the RCMP and Foreign Affairs.

Such figures are expected to soon emerge. Yesterday, Parliament's new budget officer, Kevin Page, pledged to release his comprehensive study of the cost of the war. Prime Minister Stephen Harper also said yesterday he has no objection to the release of that report.

Mr. Harper's agreement comes one day after all three major opposition leaders called for him to release of the figures. "As all parties have granted their consent, as soon as the report has been completed -- including the completion of the independent peer review process -- it can be released during the writ period," Mr. Page said in a statement yesterday afternoon.

Mr. Page said he's confident the all-party support for making the Afghanistan report public will set the precedent for the release of all future reports and the parties won't be able to turn back.

"We are going to operate in openness and transparency and make available good analysis to raise the level of debate. That's our mission," he said.

Some the figures used in the Perry study came from the Defence Department. Other details were estimated using the experiences of the U.S. military and its cost models from the Iraq and Afghan wars.

The breakdown of the Afghan costs is as follows:

- $7 billion for the cost of the war. This is the incremental cost from late 2001 to 2012. It includes everything from ammunition and fuel to the salaries of reservists and contractors. It does not include the salaries of regular force military personnel.

- $11 billion is the estimated future bill for Veterans Affairs and DND for long-term health care of veterans and related benefits, as well as having to deal with post traumatic stress disorder among troops. Veterans Affairs Canada predicts an increase of 13,000 Canadian Forces members to its client base by 2010. Using U.S. estimates, between 10 to 25 per cent of returning veterans may experience mental health problems as a result of their overseas deployment.

U.S. studies estimate that country's long-term health care and disability costs for its Iraq and Afghan veterans to be between $350 billion to $650 billion.

- $2 billion for the purchase of mission-specific equipment. That includes everything from Leopard tanks, howitzers, six Chinook helicopters, counter-mine vehicles to aerial drones. Defence officials argue that such equipment will be used on future missions beyond Afghanistan. The figure didn't include the latest $95 million lease for additional aerial drones.

- $2 billion for the replacement of the military's LAV-3 fleet. "This fleet is going to be worn out pretty soon from the wear and tear of Afghanistan and will have to be replaced," said Mr. Perry.

- $405 million for repair and overhaul costs.

Mr. Perry's study also determined the Liberal government had provided extra funding to the Defence Department to cover 85 per cent of the Afghan war costs.

The Conservative government, however, is funding only 29 per cent of the cost to the Defence Department for the war, according to the study, with the remaining money coming out of DND's existing budget.

Mr. Perry said the Conservatives might be providing more funding, but that is not apparent from publicly released figures. "The Liberals were much more transparent in the funding they were providing," he said.

There is growing concern inside the ranks of the military about the real cost of the Afghan conflict.

In January, the head of the army warned that the service was stretched almost to the breaking point and replacement stocks of equipment for Afghanistan have long been used up, either destroyed by the enemy or in the process of being repaired.

In the army's business plan, written in January, commander Lt.-Gen. Andrew Leslie warned that much of the service's combat vehicle fleet is in need of repair, the result of operating in the harsh Afghan terrain or from excessive use in training in Canada for the war.

"Obviously all of it has to be replaced from existing stocks, but the initial pool of stocked equipment has long since been used up, either destroyed by the foe or is off being repaired," Lt.-Gen. Leslie wrote.

Additional money is needed to buy parts and to hire more people, military or civilian, to fix the equipment which is used for training for Afghanistan, Lt.-Gen. Leslie wrote.

The general's business plan was written shortly after the release of the Defence Department's 2008-2009 Report on Plans and Priorities which also raised issues regarding the impact of the Afghan war. In that report the army pointed out that "Afghanistan has consumed the resources of both our first and second lines of operation."

At a security and defence forum meeting last year Mr. Perry argued that if the real costs of the Afghan war are not "transparent there is no way of knowing their real impact on the Canadian military's future force structure."

- - -

Adding It Up

$7 billion for the cost of the war so far, including everything from ammunition and fuel to salaries.

$11 billion is the estimated bill for Veterans Affairs and DND for long-term care of veterans and related benefits.

$2 billion for the purchase of mission-specific equipment.

$2 billion for refurbishing the military's armoured personnel carrier fleet.

$405 million for repair and overhaul costs.

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 23:22

Projet programme RCC

Autodétermination des Premières nations autochtones du Canada

Projet de programme minimal du futur nouveau Parti communiste du Canada

Le Programme maximal est la confiscation des moyens de production, l'édification de l'économie et de la société socialiste au Canada

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Position de Reconstruction communiste Canada
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages