Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 23:13

Est-ce que la fin justifie les moyens?  Tout dépend de la fin et des moyens! - Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - 07-11-2013

 

Machiavel, auteur du livre «Le Prince», a été un important auteur de sciences politiques, un des premiers de l'Europe du 16ème siècle, à analyser le pouvoir d'État.  Il signalait qu'en politique, le prince, c'est-à-dire les dirigeants, l'État, utilisent tous les moyens pour parvenir à ses fins, celle de se maintenir et de maintenir la classe dominante au pouvoir.

 

Machiavel a étudié et décrit objectivement les gouvernements de son époque, tels qu'ils étaient.

 

Ses analyses sont tout à fait applicables aujourd'hui : nos chefs d'État, nos gouvernements invoquent de grands "principes" démocratiques, humanistes, chrétiens, moraux, humanitaires pour bombarder, envahir et piller des pays.

 

L'État, comme l'ont montré (1) les grands analystes de l'Antiquité, (2) Machiavel au 16ème siècle, et (3) les grands éducateurs du prolétariat, Marx et Engels, l'État est tout simplement une machine de répression de la classe dominée par la classe dominante.

 

Mais Marx et Engels l'ont montré rigoureusement et sans hypocrisie : l'État, esclavagiste, féodal, capitaliste ou socialiste, est une machine de répression de la classe dominante sur la classe dominée.  L'État socialiste est la machine de la classe dominante (le prolétariat) sur la classe vaincue (la bourgeoisie), mais seul le prolétariat a intérêt à éliminer l'exploitation des travailleurs, l'oppression économique, sociale et politique de l'État, le pillage des ressources au profit d'une poignée de personnes (les capitalistes finalement vaincus par le prolétariat).  Seul le socialisme mettra fin aux contradictions au sein du peuple et qu'après la première étape socialiste (celle de la dictature du prolétariat), la seconde étape sera le communisme (celle de la société sans classe, et donc sans État).

 

Quelques exemples au sujet de l'affirmation «la fin justifie les moyens» et notre réponse «Tout dépend des fins et tout dépend des moyens» :

 

Pour se maintenir au pouvoir et pour s'enrichir, la classe dominante des États-Unis (la classe capitaliste) a maintes et maintes fois :

- massacré et mis en esclavage des peuples (Premières nations autochtones, esclaves africains, peuples de leurs colonies latino-américaines, asiatiques, africaines);

- réprimé et massacré les ouvriers en grève avec des fiers-à-bras et des tueurs (Ludlov, Harlan County, etc.);

- organisé des chasses aux progressistes, aux anarchistes, aux communistes.

 

En 1945, à Hiroshima et à Nagasaki, le gouvernement des États-Unis a tué de manière atroce plus d'un million de Japonais.  Un grand nombre d'historiens affirment que c'est pour montrer à leur "allié", l'URSS, leur nouveau pouvoir de destruction.

 

Pour mettre fin à l'agression fascistes par les troupes nazies, l'URSS a mobilisé toutes ses ressources.  Les troupes allemandes ont été responsables de la mort de 22 à 27 millions de citoyennes/ens soviétiques. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada - dans Questions et réponses
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • Le blog de Antonio Artuso - Reconstruction communiste Canada
  • : But : Reconstruction d'un et d'un seul parti communiste au Canada, dans chaque pays et d'un et d'un seul Mouvement communiste international. À l'étape actuelle, la formation théorique-idéologique sur la doctrine de Marx et d'Engels, et de Lénine et de Staline est essentielle - (1) élaboration d'un programme d'études: (2) formation de cercles d'études marxistes-léninistes
  • Contact

Vidéo sur le 11 septembre 2001

Recherche

Hymne de l'U.R.S.S.

Images historiques

    Staline - imagesCAZWBVDE

                                                                                                                                                                                          Staline n'a pas quitté Moscou encerclée par les troupes nazies

Pages